Préparation physique: Cyril Plouzennec signe un contrat de deux ans au Horoya AC

Préparation physique: Cyril Plouzennec signe un contrat de deux ans au Horoya AC
0 commentaires, 8 - 11 - 2018, by admin

Le départ du coach Victor ZVUNKA ayant entraîné celui de son préparateur physique Alain DURANT, le HAC a engagé un autre entraîneur français. Il s’agit de Cyril PLOUZENNEC aperçu depuis le début des entrainements de reprise, lequel a paraphé un bail de deux ans avec les « rouge et blanc ».
Sous l’impulsion de Soufiane SOUARE, le HAC maîtrise sa politique de renforcement de son staff. En effet, Cyril PLOUZENNEC, jeune préparateur physique (24 ans seulement) vient de signer un contrat de deux ans avec le champion de Guinée. Fréquemment confronté à un nombre élevé de blessés, suite à des problèmes physiques, le Horoya AC a comme objectif de réduire le nombre de ses patients à l’infirmerie. C’est dans cet esprit que la direction du club a jeté son dévolu sur Cyril PLOUZENNEC. L’ancien préparateur physique du Stade Brestois 29 formé à l’Université de Bretagne occidentale est annoncé comme « réathlétiseur» ce qui correspond au profil recherché.
La signature du contrat s’est passée dans le bureau du vice-président Soufiane SOUARE qui a déclaré : « C’est un plaisir pour moi de te voir à côté du coach NEVEU. Comme nous l’ambitionnons, je vous souhaite le meilleur pour la réussite dans votre mission. Vous êtes dans votre famille comme tout le monde. Car le Horoya AC c’est une famille, je suis à votre disposition… »

Pour Cyril, « C’est une nouvelle expérience, une nouvelle attente. Il faut beaucoup travailler pour rendre performants les joueurs. C’est vraiment un plaisir pour moi de venir travailler dans ce club, surtout à côté du coach NEVEU. Je suis très content d’être là avec l’ambition de ce club, nous ferons tout pour qu’il progresse bien sur le continent africain. »

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER