Papa Koly va-t-il larguer Alhoussény Makanera ?

Papa Koly va-t-il larguer Alhoussény Makanera ?
0 commentaires, 19 - 12 - 2018, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Depuis son départ surprise des rangs de l'opposition républicaine, Alhoussény Makanera et son " frère jumeau", Papa Koly Kourouma, empruntent désormais des chemins diamétralement opposés. Autant, l'ancien ministre de la communication du gouvernement Saïd Fofana se rapproche du président de la république, Alpha Condé, qu'il traitait, jusqu' à un passé récent, de tous les noms d'oiseaux, autant, le leader du GRUP, Papa Koly Kourouma, affiche sa proximité, complicité avec le chef de file de l'opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.
Pourtant, il y'a juste un peu moins de trois ans, Alhoussény Makanera et Papa Koly Kourouma parcouraient l'Europe. La main dans la main. Objectif affiché, à l'époque, par les " frères jumeaux": faire la promotion du Front Uni pour la Démocratie. Mais aussi et surtout, sabrer, sans pitié, l'administration Condé. Un exercice auquel Makanera a excellé à Paris, Bruxelles, Rotterdam et Génève.
Question: depuis le départ de Makanera de l'aile dure de l'oppositon, comment sont ses relations avec son principal " argentier", son " parrain", et ami de longue date? Les deux hommes sont ils sur la même longueur d'onde? Leur amitié a-t-elle survécu à la volte face spectaculaire de l'ancien " griot" autoproclamé de Cellou Dalein Diallo?
Papa Koly Kourouma, président du parti " Générations pour la Réconciliation, l'Union et la Prospérité", clarifie les choses au micro de nouvelledeguinee.com: " Alhoussény Makanera est un ami. Un ami personnel de plus de 40 ans, avec qui, j'ai partagé le banc, partagé le lit. Nous avons partagé les affaires. Nous avons partagé la politique. Il reste ce qu'il est. Et, il m'est très cher. On ne peut pas rester deux heures sans communiquer. Ce n'est pas possible que je sois là ( NDLR: Conakry ) ou ailleurs. C'est le parfait amour", tranche le " tomou" au petit chapelet. La révélation de la présidentielle de 2010.
Alhoussény Makanera vient de manger son chapeau. De retourner, pardon, sa veste. Apparemment, sans prendre froid.
Pendant ce temps, l'homme qui lui aurait prêté des locaux pour le siège de son " parti", en l'occurrence Papa Koly Kourouma, lui, ne cesse de raffermir ses relations avec le leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée.
Un contexte qui place les " frères jumeaux", l'un à mille lieues de l'autre. Du moins politiquement. Jusqu'à quand?

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER