Affaire 3e mandat: Washington va-t-il s'opposer à une éventuelle révision constitutionnelle ?

Affaire 3e mandat: Washington va-t-il s'opposer à une éventuelle révision constitutionnelle ?
0 commentaires, 26 - 4 - 2019, by admin

Par Talibé Missidè
Il s'agit d'un soutien de taille pour le chef de file de l'opposition guinéenne et du camp anti-troisième mandat, a constaté nouvelledeguinee.com
Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique, en poste à Conakry, a recontré, vendredi, le président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée, à Hamdallaye CBG, dans la commune de Ratoma.
Simon Henshaw et Cellou Dalein Diallo ont fait le point sur la situation socio-politique qui prévaut à Conakry sous fond d'affaire de troisième mandat.
Selon le leader de l'UFDG, le représentant de Donald Trump à Conakry " a réaffirmé l’entier engagement des USA pour la défense de la démocratie, de l’Etat de droit et des libertés individuelles et collectives".
Elu, pour la première fois, en 2010, dans des conditions qui laissent à désirer, puis réélu 5 ans plus-tard avec le fameux coup K.- O, Alpha Condé doit, en théorie, quitter le pouvoir en décembre 2020.
Mais, par les temps qui courent, l'ancien " opposant historique" semble être tenté d'occuper Sékhoutouréyah le plus longtemps que possible. Sauf coup de théâtre, le " professeur" Alpha Condé va tenter de faire réviser la constitution afin de pouvoir briguer un 3e mandat.
Nous y reviendrons !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER