La Guinée dispose désormais d'une Charte Nationale des Petites et Moyennes Entreprises

La Guinée dispose désormais d'une Charte Nationale des Petites et Moyennes Entreprises
0 commentaires, 19 - 7 - 2019, by admin

Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de l’Industrie et des PME ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;
Mesdames et Messieurs les Hauts cadres de l’Administration ;
Mesdames et Messieurs les Présidents des Organisations Patronales et Associations du Secteur Privé ;
Distingués Invités ;
Mesdames et Messieurs ;
C’est avec beaucoup d’intérêt que je préside ce matin la présente cérémonie de co-signature de la Charte Nationale des Petites et Moyennes Entreprises.
En raison de l’importance que Son Excellence Monsieur le Président de la République, Professeur Alpha CONDE, et le Gouvernement accordent à la promotion du secteur des PME, j’ai souhaité conférer à cet évènement un caractère solennel, à la dimension des enjeux du secteur.
Je voudrais saluer la présence des différents acteurs et partenaires intéressés. Je voudrais les remercier pour leur disponibilité à accompagner les initiatives gouvernementales en matière de développement du secteur privé et singulièrement celui des PME.
Mesdames et Messieurs ;
Distingués invités ;
Aujourd’hui, le secteur des PME constitue un enjeu majeur en Guinée comme dans les autres pays africains, en raison de sa contribution significative à la création de richesse et d’emplois.
A ce titre, la croissance économique inclusive et durable que nous ambitionnons pour la Guinée doit s’appuyer sur le développement des petites et moyennes entreprises.
Pour ce faire, nous avons besoin d’un soutien fort des pouvoirs publics et d’un partenariat structuré entre ces pouvoirs publics, les partenaires techniques et financiers d’une part, et d’autre part le secteur privé.
C’est pourquoi, des initiatives novatrices destinées à favoriser l’émergence de l’entreprenariat, notamment celui des jeunes et des femmes, sont entreprises dans le cadre des politiques stratégiques, programmes et projets des Ministères en charge du développement du secteur privé.
La mise en œuvre de la Charte Nationale des PME que nous allons signer tout à l’heure, illustre cet engagement politique fort du gouvernement pour le développement du secteur des PME.
Cet engagement politique fort, appuyé par les partenaires techniques et financier, permettra de faire de la Petite et Moyenne Entreprise, un véritable levier pour la création d’emplois décents et de richesses abondantes dans notre pays.
Mesdames et Messieurs ;
Distingués invités ;
Il me plait de rappeler que la Charte Nationale des PME découle du troisième axe stratégique du Plan d’Action de la Lettre de Politique Nationale des PME que le Gouvernement a adopté pour accélérer le développement du secteur.
La Charte Nationale des PME vise à atteindre, entre autres, les objectifs suivants :
donner une définition claire des PME ;
doter la PME d’un environnement favorable à son expansion et mieux prendre en compte sa spécificité et sa vulnérabilité, en lui concédant des avantages particuliers ;
déterminer les obligations et engagements de la PME ;
clarifier le rôle des pouvoirs publics dans la promotion et le développement des PME ;
promouvoir une dynamique « qualité » des PME ;
mettre en place des politiques de formations et de gestion des ressources humaines qui sont de nature à favoriser et encourager la créativité et l’innovation;
promouvoir et renforcer la compétitivité des PME par un accompagnement et un suivi adéquats et modulables selon la situation, les opportunités et le stade de développement de la PME.

Mesdames et Messieurs ;
Distingués invités ;
Il me plait de souligner en cette circonstance que le gouvernement a sollicité et obtenu de la Banque mondiale, un financement pour la mise en œuvre du Projet de Renforcement de la Compétitivité des PME et l’accès au financement (PRECOP).
Ce projet, d’une enveloppe de 30 millions de dollars, est destiné au développement d’un écosystème de soutien aux PME à travers l’opérationnalisation des Centres d'Appui aux PME (CAPME) de Conakry.
Il permettra également de mettre en place un dispositif financier à la Banque Centrale pour faciliter l'accès aux financements ainsi que la mise en œuvre de divers programmes de renforcement des capacités.
Dans cette perspective, le Complexe de Petit Simbaya a été attribué au Ministère en charge des PME. Cette infrastructure qui abritera le nouveau Centre d’Appui aux PME de Conakry ainsi que le Projet de Renforcement de la Compétitivité des PME, sera un véritable pôle de coordination des actions en faveur des PME.
Je voudrais exhorter l’ensemble des acteurs des secteurs public et privé, à tirer le meilleur bénéfice de la nouvelle Charte, afin d’impulser le développement et la compétitivité des PME, pour la construction d’un tissu économique générateur d’emploi et de richesses dans notre pays.
C’est dans cet élan d’espoir que je voudrais terminer mon propos, en formulant mes vœux de succès aux initiatives entreprises en faveur de la petite et moyenne entreprises en Guinée.
Je vous remercie.
Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER