Une YouTubeuse dans la tourmente après avoir posté par erreur une vidéo où elle frappe son chien

Une YouTubeuse dans la tourmente après avoir posté par erreur une vidéo où elle frappe son chien
0 commentaires, 8 - 8 - 2019, by admin

Brooke Houts, une YouTubeuse américaine, est dans la tourmente après la publication sur YouTube d’une vidéo mal éditée dans laquelle on la voit crier, pousser et frapper son chien. La police de Los Angeles a ouvert une enquête pour « maltraitance sur animal ».
À l’origine, tout partait d’une blague pour Brooke Houts. La jeune américaine, qui fait des vidéos sur YouTube, voulait jouer un tour à son jeune doberman. Elle avait installé du film étirable dans un entrebâillement de porte, avant d’appeler son chiot à traverser le film pour découvrir et filmer sa réaction.
Seulement, la jeune femme aurait publié sur YouTube une version non éditée de la vidéo, supprimée depuis, où on la voit maltraiter son chien. Reprise sur Twitter et déjà vue près de 30 millions de fois, on y voit la jeune femme frapper son chiot, le pousser violemment, le plaquer au sol et crier sur lui. Sur l’extrait de la vidéo, largement critiqué sur les réseaux sociaux, Brooke Hoots semble aussi cracher sur son Doberman, ce que la YouTubeuse dément complètement.

« Je n’ai pas craché sur mon chien, mais je comprends que vous ayiez pu penser le contraire et qu’on dirait que je l’ai fait. Est-ce que je me suis rapproché de son visage et ai pris des actions inutiles envers lui ? Oui, je l’ai fait, mais je n’aurais pas dû gérer la situation de cette manière. Ai-je craché sur mon chien. Non. » a-t-elle affirmé dans un long message posté sur Twitter.
Dans le même post, la YouTubeuse aux 334 000 abonnés, qui a un chiot depuis peu, a tenté de se justifier, expliquant d’abord que dernièrement, sa vie privée « n’a pas été des plus simples » : Je ne vais pas jouer la carte de la victime ou quoi que ce soit de ce genre, mais je voudrais souligner que je suis rarement aussi contrariée que dans cette vidéo. (…) », a-t-elle écrit, avant de poursuivre : « Cependant, ceci ne justifie en rien la façon dont j’ai crié sur mon chien, et je suis bien consciente de ça. Aurais-je dû m’énerver autant que dans la vidéo ? Non. Aurais-je dû hausser le ton et lui crier dessus ? Non. Mais, quand mon doberman de 35 kilos saute au niveau de mon visage avec la gueule ouverte, je dois, en tant que maîtresse de chien, lui montrer que son comportement est inacceptable. Mais je veux que vous sachiez que, peu importe ce que mon chien fait, je n’aurais pas dû agir de la sorte envers lui ».
Dans son long message, l’Américaine se défend et souhaite rappeler à ses abonnés qu’elle « ne maltraite pas son chien, ni aucun autre animal, sous aucune forme ».
Après la publication de la vidéo, devenue virale sur les réseaux sociaux, la police de Los Angeles a ouvert une enquête pour « maltraitance envers les animaux », rapporte Buzzfeed News.
La Voix du Nord

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER