Ligue 1 Pro: le Horoya AC s'incline face au Club Industriel de Kamsar

Ligue 1 Pro: le Horoya AC s'incline face au Club Industriel de Kamsar
0 commentaires, 18 - 8 - 2019, by admin

Le Horoya AC était l’hôte du CI Kamsar, ce vendredi au Stade de la Mission de Kaloum pour la 3ème journée du Tournoi des Africains. Le HAC a laissé échapper la victoire malgré beaucoup d’envie. Score final 3-1 pour le Club Industriel.
Après leur premier voyage sans victoire – nul en C1 pour le HAC et défaite en C2 pour le CIK – les deux clubs ont commencé le match sur les chapeaux de roue. Mais ils ont été rapidement stoppés dans leur élan par l’état du terrain, gorgé d’eau par endroit et peu praticable. La première mèche est allumée par Daniel SOSSA (Kamsar), mais Moussa CAMARA est à la parade.
C’est le signal d’une lutte ardue entre Kamsarkas et Matamkas, et au sein d’un cafouillage dans la surface la défense du HAC concède un penalty transformé par Daniel SOSSA (23e) : 1-0.


A partir de là, le HAC relance sa machine du milieu avec Dramane NIKIEMA et Morlaye SYLLA, lesquels retrouvent leurs automatismes. Du coup, à la 32e minute, sur un pressing haut, le HAC obtient un corner. Dramane le frappe et comme à Bamako il dépose la balle sur la tête d’ Alseny CAMARA ‘’Agogo’’ pour l’égalisation (1-1). Le CIK insiste, force l’allure et parvient à corser l’addition avant la pause, œuvre de Seydouba CAMARA (2-1, 45 +2).
A la reprise, même schéma : le CIK attaque mais trouve un Horoya AC très serein et toujours en placeq. L’équipe de Matam procède sur de longues passes sans inquiéter son rival, gêné par une pelouse très lourde. Sur un débordement, Siméon BOLAJI centre et trouve Alseny Agogo CAMARA. Le ballon repoussé est frappé par Aristide BANCE qui ne trouve pas la cible.
C’est ainsi sur une belle combinaison du CIK, Lansana Lolo SACKO alerte en profondeur Seydouba CAMARA, d’abord maîtrisé par Alseny CAMARA mais qui obtient un corner. Cela suffit pour Charles TRAZIE qui réussit à aggraver le score pour la marque finale : 3-1.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER