Inde : elle devient mère à 74 ans et accouche de jumelles

Inde : elle devient mère à 74 ans et accouche de jumelles
0 commentaires, 9 - 9 - 2019, by admin

Une villageoise et son mari ont choisi d’avoir recours à la fécondation in vitro parce qu’ils n’avaient pu avoir d’enfants en plus de cinquante ans de mariage.
Elle s'appelle Mangayamma, elle est devenue mère jeudi, pour la première fois, à 74 ans. Cette villageoise vivant dans l'Est de l'Inde a donné naissance par césarienne à des jumelles, dans un hôpital privé de la ville de Guntur, dans l'Etat de l'Andhra Pradesh. Elle est la mère la plus âgée connue dans le monde.
Elle et son mari, Yaramati Sitarama Rajarao, 82 ans, fermier à Nelaparthipudi, ne parvenaient pas à avoir d'enfants, raconte le quotidien Times of India. Ni la médecine, ni la religion n'avaient pu les aider à combler cette longue attente en 57 ans de mariage.
En observation depuis janvier
« Les gens me regardaient d'un oeil accusateur, comme si j'avais commis un péché, explique la villageoise au journal. Les voisins me traitaient de « godralu » (un terme péjoratif désignant une femme sans enfants). Et pourtant, mon mari est resté à mes côtés, solide comme un roc. »

Le couple a eu recours à la fécondation in vitro après avoir consulté un spécialiste. « Nous avons respecté toutes les règles », certifie ce médecin, qui ne peut livrer de détails en vertu d'un accord de confidentialité conclu avec les heureux parents. On ignore ainsi si les deux époux sont bien les parents biologiques des bébés.
Mangayamma a été admise en observation dès janvier à l'hôpital afin de bénéficier d'un suivi médical et psychologique. Mais sa grossesse s'est déroulée sans problème grâce à son excellente santé. La mère et les enfants se portent bien. Mais au sein du corps médical indien, son cas a suscité de vives critiques.
Le Parisien

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER