Le gardien du Horoya AC, Moussa Camara, promis à un bel avenir

Le gardien du Horoya AC, Moussa Camara, promis à un bel avenir
0 commentaires, 4 - 10 - 2019, by admin

Ancien gardien du FC Cité, Moussa CAMARA, natif de la ville de Siguiri, dans le quartier Energie, c’est ce jeune gardien qui gravit les échelons de toutes les équipes nationales guinéennes. Didier SIX vient d’inscrire son nom sur sa première liste en tant que sélectionneur. Pourtant, selon GAKOU son entraîneur formateur, Moussa CAMARA était avant tout un attaquant…
« J’avoue qu’il avait un amour fou pour ce sport. Pour la petite histoire, pour savourer pleinement les plaisirs du foot, il jouait attaquant. Un jour, avant un match, notre gardien étant absent Moussa a pris place dans les perches et depuis, il est devenu le numéro 1 à ce poste. Je ne suis pas du tout surpris de le voir grandir jour après jour » raconte un GAKOU admiratif.
Après des exploits dans des clubs de divisions inférieures (FC Kolombada) et dans les sélections régionales de Kankan, Moussa CAMARA a été retenu par le Milo FC (D2). En 2015 à l’occasion de la détection des jeunes pour la mise en place de l’équipe nationale cadette et compte tenu de ses performances, il est retenu par le feu coach Hamidou CAMARA. Dans cette équipe nationale U17, aux cotés de Ibrahima Junior DOUMBOUYA (HAC), Jules KEITA et autre Yamoudou TOURE, Moussa émerge du lot et devient le gardien titulaire.
Déjà deux Coupes du Monde au palmarès
En 2015 au Niger, Moussa CAMARA tape dans l’œil de plusieurs observateurs du continent. Grâce à ses prouesses, l’équipe se classe 3ème et prendra part à la Coupe du monde 2015 au Chili. Les années suivantes, le jeune portier continue à bosser dur, et c’est logiquement que Mandjou DIALLO (2ème assistant de Didier SIX), en fait le gardien titulaire de l’équipe junior pour la CAN U20 / Zambie 2017. Là encore, la Guinée se classe troisième et part en Corée disputer la Coupe du Monde 2017 de la catégorie. Malheureusement, elle est éliminée au premier tour.
A son retour, Moussa CAMARA partage les cages avec les internationaux Khadim NDIAYE (Sénégal), Germain BERTHE (Mali), mais aussi Abdoulaye KANTE (Guinée). Avec le travail incessant de son staff technique, plus particulièrement ses préparateurs Mohamed AZIZ et Kemoko CAMARA, Moussa progresse mais sait garder la tête sur les épaules. C’est pourquoi l’année 2019 restera une bonne année pour lui. Déjà présélectionné par Paul PUT à la veille de la CAN 2019, le Siguirinka a joué dans les équipes espoirs et locale de la Guinée. Le voilà qui se retrouve sur la liste de Didier SIX, vraisemblablement bien parti pour livrer une rude concurrence à Aly KEITA et Elie OUENDENO (Hafia FC).
Hommage à feu Hamidou Camara
Pour le longiligne et souple gardien du HAC, c’est encore un rêve qui se réalise : « Depuis l’enfance je tenais à être un jour dans l’effectif du Syli A. Donc, aujourd’hui figurer sur cette liste est une grand fierté pour moi. Je le dois surtout à mes formateurs, à tous ceux qui m’ont soutenu jusque là. Mon club également, lequel ne cesse de nous doter de tout pour qu’on puisse exprimer notre talent, ainsi que tous les entraîneurs, de l’équipe cadette à celle d’aujourd’hui. Je dois rendre hommage à feu Hamidou CAMARA car c’est lui qui, pour la première fois, m’a donné cette opportunité d’être international au Niger en 2015 »

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER