Injures publiques à Paris: et si Makanéra a fait, à ses dépens, l'affaire de l'ambassadeur ?

Injures publiques à Paris: et si Makanéra a fait, à ses dépens, l'affaire de l'ambassadeur ?
0 commentaires, 22 - 10 - 2019, by admin

Par Abdoulaye Coumbassa
Le 14 octobre dernier, suite à l'appel du FNDC à une large mobilisation en Guinée et à l'étranger contre un éventuel 3e mandat du président de la République, " professeur" Alpha Condé, un " cadre" de l' Union des Forces Républicaines dérape et s'offre en spectacle à Paris. Mais de la pire des manières.
Ce jour là, à la tête d'une quinzaine d'individus, Ibrahima Sory Makanéra, en surchauffe, s'en prend verbalement à l'ambassadeur Amara Camara.Le " juriste" de l' UFR déconne. Il se permet d'injurier, sans la moindre gêne, sans retenue, un homme qui est, de loin, son aîné.
Ibrahima Sory Makanéra perd ses nerfs. Et la raison. " L'opposant" s'emporte. Bascule et sombre dans la folie. Au grand dam de sa propre image, le " juriste" se répand en invectives contre l'ambassadeur Amara Camara.
La sortie déplacée et indigne de Ibrahima Sory Makanéra Kaké provoque aussitôt une levée de boucliers. Le " juriste" fait l'unanimité contre lui . Ses injures provoquent une protestation unanime au sein de la communauté.
De Paris au Vieux Port de Marseille en passant par la Normandie et Strasbourg, du Nord au Sud, d'Est en Ouest de l' Hexagone, des compatriotes condamnent vertement, avec la dernière énergie, les dérives innaceptables du " juriste" de l' UFR, Ibrahima Sory Makanéra.
Dans la foulée, les compatriotes de toutes les couches socio-professionnelles, vivant en France, font bloc derrière l'ambassadeur Amara Camara. Ils apportent, du coup, leur soutien inconditionnel et indéfectible au diplomate de renom, brillant homme de culture et ancien haut fonctionnaire de l' Unesco.

Nommé courant mars 2011 à la tête de l'ambassade de Guinée en France, l'ancien maillon fort de l'Unesco joue, au quart de tour, la carte du rassemblement des Guinéens de France. Rigoureux dans la gestion de la chose publique, intègre, Amara Camara, qui n'est pas dans le besoin, tend la main à tous les Guinéens. Parallèlement à cette politique d'apaisement, de détente et d'ouverture envers la communauté, l'homme fort du 51 Rue de la Faisanderie, grâce à sa clairvoyance, sa sagacité, grâce à une gestion saine et transparente des recettes consulaires, parvient à garnir davantage les caisses de l'ambassade de Guinée en France. Conséquence de sa bonne gestion ? L'ambassade de Guinée à Paris ne reçoit plus un sous de subvention de la part de Conakry.
Le natif de Kankan déclare, dans la foulée, une guerre sans merci contre les faussaires et autres trafiquants de documents administratifs guinéens. Des actes hautement salutaires qui valent à son excellence Amara Camara, au jour d'aujourd'hui, succès, respect, et admiration de la part des Guinéens de tous les horizons et de tous les bords politiques. Un résultat heureux qui ne serait pas du tout du goût du " juriste" de l'UFR, Sory Makénéra Kaké qui vient de renforcer, malgré lui, le capital sympathie dont bénéficie son excellence Amara Camara chez ses concitoyens de toutes les regions de la Guinée , installés dans l' Hexagone.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER