Le patron de McDonald's renvoyé pour avoir eu une relation avec un employé

Le patron de McDonald's renvoyé pour avoir eu une relation avec un employé
0 commentaires, 4 - 11 - 2019, by admin

McDonald's a licencié son directeur général Steve Easterbrook pour avoir eu une relation avec un employé.
Le géant américain de la restauration rapide a déclaré que la relation était consentie, mais M. Easterbrook avait "violé la politique de la société" et fait preuve de "mauvais jugement".

Dans un courriel au personnel, l'homme d'affaires britannique a reconnu la relation et a dit que c'était une erreur.
"Compte tenu des valeurs de l'entreprise, je suis d'accord avec le conseil d'administration pour dire qu'il est temps pour moi de passer à autre chose ", a-t-il dit.

M. Easterbrook, 52 ans, divorcé, a d'abord travaillé pour McDonald's en 1993 en tant que directeur à Londres avant de gravir les échelons de l'entreprise.
Il est parti en 2011 pour devenir le patron de Pizza Express, puis de la chaîne alimentaire asiatique Wagamama, avant de retourner chez McDonald's en 2013, pour finalement devenir son patron au Royaume-Uni et en Europe du Nord.
M. Easterbrook est largement reconnu pour avoir revitalisé les menus et les restaurants de l'entreprise, en remodelant les magasins et en utilisant de meilleurs ingrédients.
La valeur de ses actions a plus que doublé pendant son mandat aux États-Unis.
Sous sa direction, McDonald's a également élargi ses options de livraison et de paiement mobile pour mettre l'accent sur la commodité.
Le conseil d'administration du géant de la restauration rapide a voté le départ de M. Easterbrook, né à Watford, vendredi, après un examen.
Il a également quitté ses fonctions de président et de membre du conseil d'administration de McDonald's.
Les règles de l'entreprise pour les gestionnaires leur interdisent de s'engager romantiquement avec un subordonné.
Elle publiera lundi les détails de l'indemnité de départ de M. Easterbrook, qui feront l'objet d'un suivi attentif.
Un salaire faramineux
La société a été critiquée pour le montant qu'elle verse à ses cadres supérieurs, et M. Easterbrook a fait l'objet d'un examen minutieux pour sa paie de 15,9 millions de dollars US (9.347.849.966 FCFA) en 2018.
Il s'agit de 2 124 fois le salaire médian des employés, soit 7 473 dollars US (4.393.263 FCFA).
Il sera remplacé par Chris Kempczinski, plus récemment président de McDonald's USA, avec effet immédiat.
Dans une déclaration, M. Kempczinski a remercié M. Easterbrook pour ses contributions, ajoutant : "Steve m'a amené chez McDonald's et il a été un mentor patient et serviable."
L'année dernière, le patron d'Intel, Brian Krzanich, a démissionné pour avoir eu une relation consentie avec un employé d'Intel, ce qui était contraire aux règles de la société.
Il occupait ce poste depuis mai 2013.
BBC

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER