Violences politiques en Guinée: la CEDEAO tire la sonnette d'alarme

Violences politiques en Guinée: la CEDEAO tire la sonnette d'alarme
0 commentaires, 6 - 11 - 2019, by admin

La Guinée de Alpha Condé encore sous les feux des projecteurs. 10 ans après la chute du capitaine Moussa Dadis Camara, ancien leader de la junte, emporté par les événements tragiques du Stade du 28 Septembre, la Communauté Economique des Etats de l' Afrique de l' Ouest a la Guinée à l’œil où les manifestations contre le projet en vue de mise en place d'une nouvelle constitution, ont fait une quinzaine de morts. Sans oublier les blessés par balles.
Dans un communiqué dont une copie est parvenue à la rédaction de Nouvelledeguinee.com, la CEDEAO exige de l'administration Condé de faire la lumière sur les cas de tueries qui ont émaillé les manifestations du FNDC contre une nouvelle constitution.
Nouvelledeguinee.com







0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER