Affaire passeports biométriques: l'ambassadeur Amara Camara répond à la Coordination des Associations Guinéennes de France

Affaire passeports biométriques: l'ambassadeur Amara Camara répond à la Coordination des Associations Guinéennes de France
0 commentaires, 6 - 11 - 2019, by admin

Par Tierno Yimbering Diallo
" Excellence, nos compatriotes sont lassés de cette longue attente et dans l’incertitude. La situation en Europe et surtout en France est très préoccupante. Des milliers de personnes sont dans une situation d’URGENCE ABSOLUE". Ce cri de cœur vient de la Coordination des Associations des Guinéens de France.
A travers une lettre ouverte, cette structure tire la sonnette d'alarme. Elle attire l'attention de l'ambassadeur sur les difficultés auxquelles les Guinéens, privés des nouveaux passeports biométriques, font face, au quotidien, dans l' Hexagone. Un sacré calvaire.
Dans la même lettre, la CAGF demande à l'ambassadeur de tout mettre en oeuvre afin que l'enrôlement des compatriotes soit permanent en France.
Touché par le cri de cœur de la Coordination des Associations des Guinéens de France, le diplomate Amara Camara se dit " conforté" par la réaction de la dite structure. Il juge légitime la révendication de ses concitoyens de l' Hexagone.
" Je vous informe d'abord que je n'ai aucun problème avec la CAGF ( NDLR: Coordination des Associations des Guinéens de France ). Avoir un passeport, ce n'est pas un privilège. Mais, un droit. Je me suis toujours battu pour que nos compatriotes soient enrôlés ici en France quand ils le désirent. Je me suis toujours battu pour que la machine soit installée ici", regrette l'ambassadeur Amara Camara.
Et lui d'ajouter au téléphone de Nouvelledeguinee.com: " le Togo a la machine. Le Sénégal l'a. Le Mali l'a. Je ne vois pas pourquoi la Guinée ne l'aurait pas", déplore l'ancien haut fonctionnaire de l' Unesco.
Nommé aux commandes du 51 Rue de la Faisanderie courant mars 2011, Amara Camara imprime aussitôt sa marque. Le natif de Kankan a le mérite d'avoir réussi à mettre, en un temps record, un terme aux rapports agités, houleux et belliqueux entre la communauté et l'ambassade.
Reste à savoir si l'entente, la détente vont être compromises à cause des difficultés liées à la livraison de passeports biométriques aux compatriotes qui en ont besoin .

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER