Crise politique en Guinée: l' Union Fouta dénonce " la stigmatisation de la communauté peuhle" et demande à Condé de quitter le pouvoir en 2020 ( déclaration )

Crise politique en Guinée: l' Union Fouta dénonce
0 commentaires, 12 - 11 - 2019, by admin

L’Union Fouta suit avec une attention particulière la situation socio politique en Guinée. Elle note avec regret que depuis l’arrivée au pouvoir du président Alpha Condé en Décembre 2010, son gouvernement utilise de façon systématique l’ethno-stratégie et la violence comme moyens de gestion des crises politiques généralement créées et entretenues par lui-même.
Nous notons en effet, la stigmatisation de la communauté peuhle qui a une fois encore été prise pour cible par les forces de défense et de sécurité lors des journées de manifestations des 14, 15 et 16 Octobre 2019. Ceci bien que des guinéens de toutes les origines étaient massivement sortis à Conakry et dans plusieurs autres villes du pays pour répondre à l'appel patriotique du Front National pour la Défense de la Constitution(FNDC) de manifester contre la volonté du Président Alpha Condé de se maintenir au pouvoir à vie en violation des dispositions de l'actuelle constitution sur laquelle il a prêté serment deux fois.
Union Fouta condamne fermement l'usage disproportionné de la force contre les habitants de la commune de Ratoma à majorité peuhle comme le démontre la liste des victimes toutes tuées par balles. Plus grave, ces mêmes forces de défense et de sécurité reviennent le jour de l’enterrement tirer sur le cortège funèbre des onze (11) cercueils jusque dans le cimetière de Bambeto où reposent déjà plus de 100 autres victimes abattues par ce régime dans des circonstances similaires. Elles en firent du coup trois autres victimes et de nombreux blessés. Du jamais vu en Guinée !
Où est votre humanité ?
Qu'en est-il du respect de nos valeurs culturelles et sociales pour les morts ?
Par ailleurs, la sortie du Général Ansoumane Camara alias Baffoe à la télévision nationale (RTG) promettant que la marche du 7 Novembre 2019 allait être encadrée et qu’il n'allait pas y avoir de victimes et vu qu’effectivement ladite marche s'est passée sans incidents et sans victimes par balles prouve à suffisance si besoin en était que les violences mentionnées ci haut sur les populations étaient préméditées et du fait des forces de sécurité.
Union Fouta demande au gouvernement guinéen de mettre immédiatement fin aux exactions et assassinats ciblant les manifestants sur toute l’étendue du territoire national. Ces compatriotes exercent leur droit constitutionnel à manifester leur opposition au tripatouillage ou à toute nouvelle constitution qui permettrait à Mr. Alpha Condé de briguer un autre mandat au-delà des deux que lui autorise la constitution actuelle.
Union Fauta demande aux institutions de la république d’assumer leurs responsabilités et servir la nation toute entière au lieu de se mettre au service d’une seule personne.
Pour l’intérêt supérieur de la nation, Union Fouta demande au Président Alpha Condé de respecter son serment et de renoncer à toute tentative d’adoption d’une nouvelle constitution.
Union Fouta invite le peuple de Guinée en général et les sages en particulier à œuvrer pour le maintien des liens séculaires d’amitié et de fraternité qui ont toujours existés entre nos communautés.
Vive le vaillant peuple de Guinée !
UNION FOUTA

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER