Tournoi de l'UFOA à Conakry: un pari réussi pour l'organisation !

Tournoi de l'UFOA à Conakry: un pari réussi pour l'organisation !
0 commentaires, 8 - 12 - 2019, by admin

Les rideaux sont tombés depuis ce samedi 7 Décembre sur la deuxième édition du tournoi de l'UFOA-A. Une compétition dont l'organisation a porté la touche particulière de Mamadou Antonio Souaré.
Le Président de la zone A de cette institution a réussit son pari, doit-on conclure au terme de la compétition qui a regroupé sept des neufs pays qui composent la zone, le Cap Vert et la Guinée Bissau étant absents.

Depuis le 24 Novembre dernier, Conakry a été la capitale de l'intégration sous régionale à travers ce tournoi réservé aux moins de 20 ans. Si le pays organisateur a été éliminé dès le premier tour, le spectacle était pour autant assuré dans les deux stades qui ont abrité la compétition.
Mention spéciale au comité des supporters de Guinée qui, sur l'ensemble de la compétition, a assuré une ambiance carnavalesque et pas des moindres dans les gradins des deux stades.
Aucune organisation n'étant parfaite, les quelques imperfections enregistrées tout au long du tournoi n'ont rien enlevé à la qualité de l'organisation.
Connu pour son sens de passion pour le football, Antonio Souaré a usé de sa double casquette de Président de la Fédération Guinéenne de football et Président de la zone A de l’UFOA pour offrir à la jeunesse sous régionale une fête extraordinaire. Fête qui était tout d'abord un brassage entre les jeunes footballeurs.
La cérémonie de clôture qui a mis fin à la compétition a permis de découvrir une nouvelle fois l'engagement ferme du Président Mamadou Antonio Souaré à donner un nouveau souffle à la zone dont il a pris les rênes il y a seulement deux (2) mois.
Conakry a été donc la capitale du football de la zone A et des satisfécits ont été donnés à tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de cet événement qui a surtout vu la capacité du Stade Général Lansana Conté à accueillir une compétition internationale.
Feguifoot

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER