Coupe de la CAF: la balade du Horoya AC face aux Lybiens d’Al Nasr Benghazi

Coupe de la CAF: la balade du Horoya AC face aux  Lybiens d’Al Nasr Benghazi
0 commentaires, 9 - 12 - 2019, by admin

Le Horoya AC a remporté (3-0), ce dimanche, son second match de phase poules de la Coupe de la CAF 2019 contre les Lybiens d’Al Nasr Benghazi. La réussite a récompensé des Matamkas dominateurs, grâce aux réalisations d’Héritier MAKAMBO, Aristide BANCE et Raphael KUTINYU.
C’est sous un soleil ardent et par une chaleur accablante que cette rencontre a été lancée, et d’entrée c’est le Horoya AC qui sort de son camp pour dérouler ses automatismes. Dans l’un de ses sprints, MAKAMBO était fauché. Conséquence: un coup franc que Dramane NIKIEMA exécute et son ballon est repoussé par le portier Abdelrhman ALRIAYD. Très attentif Héritier MAKAMBO place son pied pour l’ouverture du score (1-0, 11e).


Après cette rapide réussite, le Horoya AC se décontractait et obtenait des situations pour aggraver la marque. En face, les Libyens se précipitaient et s’énervaient sous la pression constante des Matamkas. Malgré les offensives de part et d’autres, le repos survient sur ce score de 1-0.
A la reprise, le Horoya AC continue sa balade et loupe une belle opportunité à travers Aristide BANCE qui embarque toute la défense avant de se heurter de justesse à un joueur lybien. Après cette chaude alerte, les Libyens ont essayé de s’engouffrer dans la surface du Horoya AC mais toujours sans trouver le chemin des filets.
Après deux changements, le Horoya AC aurait pu marquer sur une très bonne action de Raphael KUTINYU qui sert Enock AGYEI lequel se mélange les pinceaux dans la surface et est repris par la défense libyenne. Un plus tard Enock Atta AGYEI servi par Aristide BANCE sera fauché et le penalty transformé par le grand BANCE (2-0, 75e). Les dés sont jetés et le Horoya poursuit sa domination. Il a pourtant fallu attendre l’ultime minute pour voir Raphael KUTINYU corser l’addition (3-0, 90e)


0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER