Crise politique en Guinée: deux anciens chefs d'Etats Africains demandent à Alpha Condé de se déterminer enfin

Crise politique en Guinée: deux anciens chefs d'Etats Africains demandent à Alpha Condé de se déterminer enfin
0 commentaires, 14 - 12 - 2019, by admin

Par Hamballi
Soupçonné, par ses adversaires, d'être tenté par un tripatouillage de la constitution dans le but de s’offrir une présidence à vie, le président de la république, " professeur" Alpha Condé, continue de garder et d'entretenir savamment le suspens sur les intentions qu'on lui prête à tort ou à raison.
Le temps passe. La crise s'amplifie dans le pays. La tension meurtrière, sanglante, monte crescendo entre le pouvoir et le Front National de la Défense de la Constitution. Alpha Condé, dont le deuxième et dernier quinquennat expire en décembre 2020, tarde à donner clairement sa position sur la suite de sa nouvelle carrière politique post 2020.
Ce silence assourdissant soumet les Guinéens à rude épreuve. Mais aussi la communauté internationale. Vendredi, en marge d'une conférence de presse à Conakry, des anciens présidents du Bénin et du Nigéria, en l'occurrence Nicéphore Soglo et Goodluck Jonattan, ont solennellement imploré Alpha Condé de situer l'opinion en disant clairement qu'il voudrait ou non faire changer la constitution dans l'optique, du haut de ses quarante deux ans, de pouvoir se maintenir au pouvoir pendant de longues années encore. La CEDEAO, entre autres, brûle d'impatience de connaître, enfin, la position de Alpha Condé.
" Dans un esprit de coopération internationale, la délégation propose au gouvernement de la République de Guinée de clarifier davantage sa position concernant concernant les spéculations sur le cadre constitutionnel du pays ( ... )", plaident les deux anciens chefs d'Etats en mission de médiation, depuis quelques jours, dans la capitale guinéenne.
Élu, pour la première fois, en 2010, dans des conditions on ne peut plus opaques et rocambolesques, réélu, cinq ans plus-tard, pour un deuxième et dernier mandat, Alpha Condé, " ancien opposant historique", officiellement âgé de 82 ans, semble être tenté par une nouvelle aventure au sommet de l'exécutif guinéen.
Une tentation qui n'a pas tardé à précipiter le pays dans une crise politique meurtrière et inquiétante. A l'issue incertaine.
Nous y reviendrons !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER