Le capitaine Dadis Camara, bientôt de retour en Guinée ?

Le capitaine Dadis Camara, bientôt de retour en Guinée ?
0 commentaires, 10 - 1 - 2020, by admin

Par Mohamed Camara à Conakry
L'exil, pardon, la retraite dorée de l'ancien volcanique leader du CNDD pourrait prendre fin dans six mois, au plus-tard. C'est du moins l'annonce faite par le garde des sceaux, Mamadou Lamine Fofana, jeudi, dans un hôtel de Conakry.
En conférence de presse, le ministre de la justice donne une bonne nouvelle aux rescapés et proches de victimes des massacres du 28 septembre, au stade éponyme de Conakry, en 2009.
Le garde des sceaux semble être catégorique et très confiant quant à la tenue imminente du procès attendu depuis une décennie.
Mamadou Lamine Fofana annonce que le jugement pourrait se tenir, au plus-tard, en juin 2020 avec la présence de l'ancien chef du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, le capitaine Moussa Dadis Camara, président auto-proclamé du 23 décembre 2008 au 03 décembre 2009.
Le Lundi 28 septembre 2009, des opposants à une éventuelle tentative de confiscation du pouvoir par le capitaine Dadis sont sauvagement massacrés et violés dans l'enceinte du principal stade de Conakry.
Des hommes en uniformes prennent d'assaut le stade, tirent à bout portant sur plusieurs dizaines de personnes et violent des femmes en plein midi. A ciel ouvert.
Le 03 décembre 2009, le chef de la junte est tragiquement écarté du pouvoir. Dadis prend le chemin de l'exil. Le suspect numéro 1 dans ces " crimes contre l'Humanité" atterrit à Ouagadougou, au Burkina Faso où, ce grand amateur de blong bling et de fête s'ambiancerait à fond.
L'homme controversé et bavard du 23 décembre pourrait très bientôt fouler le sol de la Guinée dans le cadre du procès annoncé par le garde des sceaux.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER