Nouvelle constitution: Alpha Condé peut il compter sur l'ancien président de l'assemblée nationale, Boubacar Biro ?

Nouvelle constitution: Alpha Condé peut il compter sur l'ancien président de l'assemblée nationale, Boubacar Biro ?
0 commentaires, 12 - 1 - 2020, by admin

Par Hamballi
Entre la fin des années 90 et le début des années 2000, Alpha Condé, à l'époque député, est écroué à la Maison Centrale de Conakry. Accusé, entre autres, d'atteinte à la sûreté de l' Etat, au terme de 21 mois de détention, l'ancien opposant est condamné à cinq ans de réclusion criminelle par le régime de feu général Lansana Conté, a constaté Nouvelledeguinee.com
Président de l'Assemblée Nationale, à l'époque des faits, le patriarche de Kourou, Boubacar Biro Diallo, prend ses distances avec le chef de l' Etat. Sans la moindre hésitation, il apporte publiquement son soutien au prisonnier Alpha Condé. Contre toute attente, l'homme fort du perchoir défie Conté et exige la libération immédiate et sans condition du célèbre pensionnaire de la Maison Centrale, Alpha Condé.
Près de deux décennies après sa mésaventure, Alpha Condé est président de la république, chef de l' Etat. Seulement, voilà! L' " ancien opposant historique", dont le second et dernier quinquennat expire en décembre 2020, rêve de diriger la Guinée à vie. Alpha Condé envisage de mettre en place une nouvelle constitution censée réaliser, concrétiser son rêve.
Le pays est divisé sur la question. Récemment, le ministre de l' Art, des Sports et du Patrimoine Historique, est allé, à Mamou, à la rencontre de l'ancien président de l' Assemblée Nationale. Sannoussy Bantama Sow a même posé au côté du patriarche de Kourou.
Question: Boubacar Biro Diallo soutient il Alpha Condé comme le prétendent certains proches du chef de l' Etat ?
Le médecin de renom en France, docteur Alpha Amadou Diallo, est le fils de l'ancien homme fort du perchoir. Surpris par les " nouvelles" relatives à un possible soutien de son illustre géniteur au chef de l' Etat, docteur Alpha Amadou Diallo recadre le débat. Il met les points sur les "I".
" Mon père est un patriarche de 97ans ( ... ) Il ne fait pas de politique. Le poids de l'âge est très lourd à porter. Donc, il s'occupe de ses maux du quotidien", tranche, au micro de Nouvelledeguinee.com, le fils de l'ancien président de l' Assemblée Nationale.
" Le RPG, ajoute docteur Alpha Amadou Diallo, peut chercher sa légitimité ailleurs, mais pas dans notre domicile familial, au risque d'avoir de sérieux ennuis".
Pour conclure, le médecin enchaîne avec cette mise en garde qui sonne comme un avertissement: " les enfants de mon père, même étant à l'étranger, sont attentifs aux velléités malsaines du pouvoir. Ils réagiront, en toute légitimité, en cas d'invasion". Un message que Sanoussy Bantama Sow va, sans doute, apprécier. Comme il sait le faire.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER