Les "vérités" de l'Eglise Catholique à Alpha Condé

Les
0 commentaires, 28 - 1 - 2020, by admin

Par Mohamed Camara
Face à la sanglante, meurtrière crise socio-politique qui mine la Guinée à cause, entre autres, de l'intention du chef de l' Etat de remplacer l'actuelle constitution dans le but de pouvoir garder les clés de Sékhoutouréyah au delà de 2020, les prêtres de l' Eglise Catholique réagissent, enfin. Sans tourner autour du pot.
Au terme de la 34e Assemblée Ordinaire de l' Union du Clergé de Guinée qui s'est tenue à N' Zérékoré ( Guinée Forestière ) du 22 au 26 janvier dernier, les prêtres de l' Eglise Catholique de Guinée interpellent le président de la république sur les gros risques que courent la république de Guinée.
Sans langue de bois, encore moins de démagogie et de flagornerie, l' Union du Clergé de Guinée demande au chef de l'Etat de prendre maintenant ses responsabilités. Avant qu'il ne soit trop tard.
" Nous vous prions de briser le silence pour ramener la quiétude, l'harmonie et la réconciliation dans le pays afin de nous sortir de cette crise qui perdure et affecte l'unité nationale", plaident les prêtres de l' Eglise Catholique dans leur message vérité aux Guinéens de toutes les couches socio-professionnelles.
Face à l'obscurcissement du ciel guinéen, l' Eglise Catholique se montre plus direct dans son message alarmant. Elle demande clairement au chef de l' Etat de ne pas toucher à la constitution qui lui a permis de se retrouver au Palais Sékhoutouréyah. Le Clergé encourage le président Alpha Condé de " respecter la constitution en vigueur" et d' " observer le principe démocratique de l'alternance à travers des élections libres et transparentes et la liberté de la Commission Nationale Électorale Indépendante".
En attendant la réponse de l'occupant du Palais Sékhoutouréyah, la Guinée vit sous tension. La tension est repartie à la hausse ce mardi. Et la crise va de mal en pis avec son funeste cortège de mort d'hommes à Conakry où plusieurs quartiers sont paralysés à cause de la nouvelle journée de " résistance citoyenne et active" du Front National de Défense de la Constitution.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER