Rétro: quand Baydi Aribot mettait en garde Alpha Condé contre toute tentative de confiscation du pouvoir

Rétro: quand Baydi Aribot mettait en garde Alpha Condé contre toute tentative de confiscation du pouvoir
0 commentaires, 25 - 2 - 2020, by admin

Par Hamballi
Selon un adage ancestral, " la parole s'envole. Mais, l'écrit reste". Il y'a quelques années, le deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée, Baydi Aribot, incarnait la ligne dure de l'opposition contre le président Alpha Condé.
L'ancien ministre de la jeunesse et des sports était parti, dans son hostilité au régime de Conakry, jusqu'à lancer le fameux Mouvement radical dénommé " Tout Sauf Alpha Condé".
Baydi Aribot n'a pas encore retourné sa veste. Il tire à boulets rouges sur l'occupant de Sékhoutouréyah. Un jour, dans son domicile parisien, l'ancien ministre du gouvernement Kouyaté s'est exprimé, sans langue de bois, sur la présumée gourmandise du pouvoir du président de la république, Alpha Condé.
Hors de lui, l'actuel numéro 3 de la Banque Centrale de la République de Guinée se déchaîne, alors, en ces termes. Au micro de Nouvelledeguinee.com, il rappelle à son actuel patron Alpha Condé qu'un chef de l' Etat qui défie son peuple est condamné à entrer dans l'Histoire par la fenêtre.
" Alpha n'est pas plus implanté que Ben Ali ( NDLR: ancien président de Tunisie ), Alpha n'est pas plus implanté, il n'a pas plus de moyens que Moubarak ( NDLR: ancien président de l' Egypte )... Mais, les peuples ont décidé de leur départ. Et ils ont fini par quitter le pouvoir. La même chose est arrivée dans certains pays de la région", rappelle-t-il, alors, la voix grave, la mine tendue.
" Il faut que les gens aient en esprit qu'on est en démocratie et que c'est la volonté des guinéens qui restent le dernier recours. Et pour cela, les guinéens doivent se dire que s'ils ne veulent pas d' Alpha Condé, il partira. On se battra pour ça. J'avoue que le terrain est fertile pour ça", préconise, alors, Baydi Aribot.
Depuis le jour de cette sortie fracassante et plus que jamais d'actualité, beaucoup d'eau a, certes, coulé sous le pont. Baydi Aribot est désormais de l'autre côté de la barrière. L'ancien patron du Mouvement " Tout Sauf Alpha Condé" a effectué un virage à plus de 300 degrés. Autre temps, autres mœurs. Au jour d'aujourd'hui, Baydi Aribot est l'une des figures de proue des dignitaires qui plaident pour une présidence à vie du " professeur" Alpha Condé. Aux dépens de l'image de l'élite locale accusée par les observateurs d'avoir trahi le peuple.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER