Elections en Guinée: l'Union Africaine lâche Alpha Condé

Elections en Guinée: l'Union Africaine lâche Alpha Condé
0 commentaires, 28 - 2 - 2020, by admin

Par Mohamed Camara
Depuis quelques heures, les choses se compliquent et se corsent pour Sékhoutouréyah. Le président de la république et ses partisans essuient, sans cesse, une série de revers, des coups aussi durs les uns que les autres, a constaté Nouvelledeguinee.com.
Dans la foulée de la décision de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l' Ouest, Addis-Abeba annonce qu'il n'y aura pas d'observateurs de l' Union Africaine, dimanche, à Conakry, pour superviser les législatives et le référendum constitutionnel.
Dans un communiqué publié ce vendredi, l'Union Africaine se désolidarise du très controversé processus électoral en cours au pays de " l'ancien opposant historique", Alpha Condé.
Le président de la Commission de l' UA se dit " préoccupé par les récents développements pro-électroraux", constatés au pays du " professeur" Alpha Condé.
Le Tchadien déplore le fait que le fichier électoral soit l'objet d'une " forte controverse". Conséquence? Moussa Faki Mahamat annonce que " l' Union Africaine rappelle la mission d'observation qui était déployée ( à Conakry ) pour suivre les scrutins". Un cauchemar, sans doute, de trop, pour l'administration Condé et les promoteurs d'une nouvelle constitution et d'une présidence à vie pour l'octogénaire de Sékhoutouréyah.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER