En avant encore peuple de Guinée! ( Libre expression )

En avant encore peuple de Guinée! ( Libre expression )
0 commentaires, 28 - 2 - 2020, by admin

Par Boubacar Barry au Canada
Au commencement, c’était Cheick Sacko, ancien garde des sceaux. Après, nous avons eu droit à Gassama, ancien Ministre de la Citoyenneté. Et maintenant, Yero Baldé fraîchement devenu ancien Ministre de l’enseignement supérieur , vient de nous gratifier d’une des plus surprenantes démissions du gouvernement de Condé Alpha en 2020. C’est-à-dire au moment où l’histoire du pays s’écrit par le sang et les larmes du brave peuple qui aspire au changement démocratique face aux imposteurs qui ne cherchent qu’à assujettir le Guinéen Lambda.
À vrai dire, depuis qu’Alpha Condé a commencé à faire régurgiter à ses vautours le projet assassin et rétrograde de troisième je ne sais quoi, ces trois Messieurs qui ont eu le courage de quitter leur fonction et tous les privilèges qui vont avec, sont les seuls sur lesquels mes yeux étaient rivés dans ma quête de démissionnaires. Qu’ils soient salués tous pour avoir choisi le camp du peuple au détriment de celui des criminels étatiques ou profiteurs de tout bord.
Mais pourquoi n’avons-nous de ministres démissionnaires que ces trois personnalités?
La réponse résulte du fait que la globalité du gouvernement en place est faite de petites gens qui n’ont pas le minimum requis pour diriger une quelconque direction nationale. Et pour les voir nommés au poste de ministre, il fallait attendre ou aller voir du côté de Condé A. qui ne sait faire que la promotion des médiocres, des thuriféraires prêts à retourner n’importe quelle veste pourvu qu’il se retrouve sur la direction du vent qui, au final, les emportera.
Ces ministres qui ferment leurs bouches et leurs oreilles face au déni de justice, face aux violences policières, au refus du progrès démocratique, singulièrement l’alternance, dans l’unique but de refuser totalement au peuple tout rêve de vivre dans un pays si peu normalisé que cela puisse être, savent parfaitement que seul AC, notre sorbonnard qui construit des arbres et des constitutions écologiques, peut les nommer et qu’au lendemain de ce régime, ils ne seront même pas bons pour la poubelle qui contiendrait d’objets plus valeureux qu’eux. Pitié!
Ils vont végéter à la recherche de quoi se gaver à travers les artères impraticables de Conakry que nous aurons Le Devoir de restaurer et améliorer.
Ces ministres qui ont quitté savent expressément de quoi ils peuvent être capables quand l’appel aux patriotes compétents sera lancé dans le seul but de servir le pays et non de se servir. Qu’ils soient rassurés que le peuple a l’œil. Nous, peuple réuni au sein du FNDC, pour la résistance et la persévérance nous sommes chanceux de pouvoir tirer notre force de l’irresponsabilité qui caractérise ce système que nous combattons et ce, du sommet à la base. Nous avons en face un président-partant irresponsable qui va jusqu’à appeler des Guinéens à en frapper d’autres. Sacrilège ! Alors soyons plus forts et plus déterminés dans l’unité que le camp d’en face.
L’heure n’est pas encore au bilan mais plutôt à la persévérance.
Ceci dit, une fois de plus, le peuple de Guinée, sous la direction du FNDC, doit continuer à pousser, à appuyer sur l’accélérateur en vue de se débarrasser à jamais de ce système dont le chef d’orchestre est le président Alpha Condé qui est déjà à la porte du départ. Qu’il s’en aille avec sa racaille.
Peuple de Guinée, en avant encore et encore jusqu’à la victoire finale.
Boubacar Barry
Citoyen Guinéen pour une alternance en 2020
NB: le contenu de cet article n'engage pas la responsabilité de la rédaction de Nouvelledeguinee.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER