Racisme primaire aux Etats-Unis: George Floyd positif au coronavirus au moment de sa mort, selon l'autopsie

Racisme primaire aux Etats-Unis: George Floyd positif au coronavirus au moment de sa mort, selon l'autopsie
0 commentaires, 6 - 6 - 2020, by admin

Triste télescopage de l'actualité. Le bureau du médecin légiste du comté de Hennepin, au Minnesota, a publié le rapport d'autopsie complet de George Floyd. Il indique que cet Afro-Américan de 46 ans était positif au Covid-19 au moment de sa mort, mais qu'il était vraisemblablement asymptomatique.
Dans son rapport, rendu public ce mercredi avec l'autorisation de la famille du défunt et de ses avocats, Andrew M. Baker, le médecin légiste, note : "La personne décédée était connue pour être positive au 2019-nCoV [le nouveau coronavirus causant le Covid-19] le 03/04/2020. Comme la positivité du test PCR pour le 2019-nCoV peut persister pendant des semaines après l'apparition et la résolution de la maladie clinique, le résultat de l'autopsie reflète très probablement une positivité asymptomatique mais persistante due à une infection antérieure".
Nous n'en saurons pour le moment pas plus. Le bureau du médecin légiste prévient sur son site qu'il ne peut pas expliquer le contenu du rapport d'autopsie ni répondre à des questions à ce sujet. "Le faire à ce stade pourrait entacher tout futur procès pénal ou civil lié à la mort de M. Floyd".
"Arrêt cardiaque et pulmonaire"
Lundi 2 juin, ce même médecin légiste avait déjà déclaré dans un communiqué que George Floyd a fait un "arrêt cardiaque et pulmonaire" à cause de son immobilisation par les forces de l'ordre.

Il listait aussi "d'autres paramètres importants : artériosclérose et hypertension artérielle, intoxication au fentanyl, usage récent d'amphétamines".
Jusque-là, le médecin légiste officiel assurait ne pas avoir de "preuves physiques soutenant un diagnostic d'asphyxie traumatique ou d'étranglement". "L'effet combiné de l'arrestation et de l'immobilisation de M. Floyd par la police, ses antécédents médicaux et la présence potentielle de substances psychoactives dans son corps ont probablement contribué à sa mort", avait-il déclaré dans un rapport préliminaire.
Aggravation des poursuites
Le procureur enquêtant sur la mort de George Floyd à Minneapolis a requalifié les faits en "homicide volontaire", inculpant de "meurtre non prémédité" Derek Chauvin, le policier qui est accusé d'avoir asphyxier sa victime noire; il accuse de complicité les trois autres agents présents.
La famille de la victime, décédée le 25 mai, s'est félicitée de l'aggravation de ces poursuites, dans un communiqué transmis par son avocat, Ben Crump. "C'est un pas important sur la voie de la justice", a-t-elle commenté, neuf jours après la bavure enregistrée sur une vidéo qui a choqué la société américaine et jusqu'au-delà des frontières du pays.
AFP


0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER