Etats-Unis : la diplomatie guinéenne à l’honneur aux Nations Unies

Etats-Unis : la diplomatie guinéenne à l’honneur aux Nations Unies
0 commentaires, 15 - 11 - 2020, by admin

Par Bangaly Condé " Malbanga" à New York ( USA )
Comme prévu, la Guinée a été désignée officiellement ce jeudi 12 novembre 2020 présidente du Groupe des 77 plus la Chine lors de la 44ème conférence des ministres des Affaires Etrangères au siège des Nations Unies à New York.
C’est pour relever ce nouveau défi que le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger séjourne actuellement à New York pour multiplier des contacts avec les fonctionnaires du système des Nations Unies afin d’échanger des informations et d’expliquer les priorités du président de la République durant le mandat de la Guinée à la tête de ce grand groupe intergouvernemental.
Ainsi, Mamadi Touré a rencontré successivement le président en exercice de la 75ème assemblée générale des Nations Unies, le turque Volkan Bozkir, le représentant permanent de la Chine près des Nations Unies et le président en exercice du groupe africain à l’ONU.
Partout, le diplomate guinéen explique les orientations de la nouvelle présidence de la Guinée dont la prise de fonction est prévue en janvier 2021.
« Guinea is back and Guinea is better » était le slogan de Mamadi Touré à toutes ses rencontres et ne manquait pas de rappeler l’engagement du professeur Alpha Condé à donner un nouveau souffle au Groupe des 77 et la Chine durant cette présidence.
« Après la présidence de l’Union Africaine, l’Afrique vient de renouveler son attachement et sa confiance au leadership et à l’engagement du professeur Alpha Condé en attribuant encore à la Guinée la présidence du Groupe des 77. La Guinée devient ainsi la représentante de l’Afrique au sein de ce grand groupe qui est une organisation intergouvernementale la plus importante dans le système des Nations Unies ». A-t-il martelé.
L’ancien fonctionnaire des Nations Unies aura des rencontres avec le secrétariat exécutif du G77, et la vice-secrétaire générale, présidente du groupe des Nations Unies pour le développement durable Mme Amina Mohammed. Au cours des discussions, Mamadi Touré réitèrera l’engagement du président de la république à collaborer avec tous les membres de cette coalition de pays en développement conçue pour promouvoir leurs intérêts économiques et politiques et pour créer une capacité de négociation accrue aux Nations Unies.
Vu, l’importance que le premier président de la quatrième république accorde à ce nouveau challenge un groupe d’experts guinéens est attendu à New York pour donner à cette présidence tout son pesant d’or.
« Pour le président Alpha Condé, l’Afrique doit parler d’une même voix au sein de ce groupe et la position africaine doit être bien comprise et bien défendue par les pays membres du G77. Le grand message du président Alpha Condé, c’est de faire valoir les positions africaines telle que la reforme du Conseil de sécurité des Nations Unies qui est aujourd’hui le grand défi majeur du G77 ». Rappellera Mamadi Touré.
Le diplomate guinéen rencontrera également le président de l’Assemblée générale de l’Onu. Les deux diplomates ont échangé sur plusieurs questions de préoccupation mondiale.
« Je suis venu rencontrer le président de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Danois Mogens Lykketoft dans le cadre de notre nouvelle présidence du G77 plus la Chine. Ce qu’il faut retenir c’est qu’il y a eu une convergence de vue sur des priorités comme le genre, la question des pays les moins avancés, la Covid-19 et l’annulation de la dette. Je lui ai fait comprendre que le président guinéen défend les mêmes priorités notamment le genre qui est consacré dans la nouvelle constitution guinéenne. Pour le chef de l’Etat guinéen, il ne suffit plus d’alléger la dette mais de l’annuler. Je lui ai rappelé également la situation des pays les moins avancés touchés par la pandémie et l’engagement non tenu des pays par rapport à l’aide publique au développement. Très peu de pays ont respecté leurs engagements de 0,5%. Pire. Ils ont tendance à remplacer la dette publique au développement par les assistances humanitaires ». Précisera-t-il.
A n’en pas douter, ces rencontres préliminaires avec les diplomates onusiens augurent des lendemains meilleurs pour la Guinée. Des travaux sont annoncés pour renforcer les capacités du gouvernement guinéen afin de marquer davantage le retour de la Guinée sur la scène internationale.
Comme quoi la diplomatie guinéenne avance selon les orientations du président Alpha Condé sous la conduite du grand diplomate de carrière Mamadi Touré.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER