" J'ai parlé de combat en poular (...)l'adhésion des populations soussous va nous aider dans le combat contre la fraude", se défend Cellou Dalein Diallo

0 commentaires, 24 - 8 - 2014, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo Le tollé provoqué, chez ses adversaires, par son discours musclé de Chicago n'aura pas suffi à amener Cellou Dalein Diallo à faire marche arrière. Dans une interview accordée à nos confrères de la " Voix de l' Amérique", le leader de l' Union des Forces Démocratiques a assumé ses propos offensifs tenus lors de son meeting de Chicago, aux Etats-Unis. Pour l'ancien candidat malheureux à la présidentielle de 2010, il y 'a eu " une interprétation malhonnête" de sa déclaration tenue devant ses supporteurs à Chicago, dans le nord-est des Etats-Unis. " J'ai considéré que c'est un objectif politique de reconquérir la Basse-Guinée. C'est ce que je suis en train de faire avec succès. J'ai dit que c'est important que ces populations réalisent enfin que l' UFDG est l'alternative crédible au régime d' Alpha Condé" s'est justifié Cellou Dalein Diallo, en tournée en Amérique du Nord depuis le 14 août dernier. " J'ai parlé de combat en poular, poursuit-il, j'ai dit que c'est bon déjà, compte tenu de l'implantation forte du parti ( UFDG ndlr) en Basse Guinée, et l'adhésion des populations soussous, ça va nous aider dans le combat contre la fraude électorale qui semble déjà se dessiner à l'horizon". La semaine dernière, c'est un Cellou Dalein Diallo, très remonté contre le régime d' Alpha Condé, qui avait dit que les populations de la Guinée Maritime seraient aux côtés des militants de son parti en cas d'affrontement en 2015, lors de la présidentielle prévu cette année. Le RPG, parti au pouvoir, a de son côté, condamné les propos tenus par le président de l' UFDG, l'accusant de vouloir brûler la Guinée. " Cellou Dalein Diallo a toujours un brin d’allumette et un litre d’essence, et il veut mettre le feu dans le pays" a contre-attaqué le parti d' Alpha Condé.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER