Alpha Condé est-il prêt à aller à la présidentielle en 2015 ?

Alpha Condé est-il prêt à aller à la présidentielle en 2015 ?
0 commentaires, 3 - 12 - 2014, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo Nous sommes à un an pile de la fin du mandat du president Alpha Condé. La prochaine élection présidentielle doit se tenir, logiquement, en 2015. C'est-à-dire, l'année prochaine. Mais, d'après les propres déclarations du président, l'organisation de la présidentielle ne semble pas être sa préoccupation. Alpha Condé le clame à tout vent. Et le répète à l'envie. Il l'a réitéré, dimanche, lors d'une conférence de presse à Dakar à la faveur du sommet de la Francophonie qui vient de s'y tenir. " Mon problème n’est pas de faire de l’électoralisme. L’horizon 2015, c’est pas mon problème", a lâché encore le chef de l' Etat. Et Alpha Condé de vanter son bilan. " J’ai fait un nouveau Code minier et j’ai fait publier tous les nouveaux contrats miniers, qui sont même disponibles sur l’internet (... ) Les immeubles fleurissent en Guinée (...) On peut avoir un PIB 5 ou 6 fois supérieur à celui du Sénégal. Et s’il plait à Dieu, on va y arriver" s'est glorifié Alpha Condé devant la presse internationale. Depuis l'arrivée d' Ebola en Guinée, Alpha Condé insiste, persiste et signe n'avoir qu'une seule préoccupation : vaincre l'épidémie qui a fait, depuis l'année dernière, au moins 1.284 morts en Guinée, selon l' OMS. Autrement dit, comme il le laisse entendre partout, l'organisation de la présidentielle en 2015 semble être le cadet des soucis du pensionnaire de " Sékhoutouréyah". Récemment, le chef de file de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, a exprimé ses craintes sur les intentions d' Alpha Condé. " Je ne souhaite pas qu'il ( Alpha Condé ndlr ) se serve d' Ebola pour reporter la présidentielle de 2015." " Il est de l'intérêt d'Alpha Condé, ajoute Cellou Dalein Diallo, de veiller à ce que la présidentielle soit organisée en 2015". Au président de l' UFDG de faire cette mise en garde : " Si, après le 15 décembre 2015, l'élection ne se tient pas, la Guinée n'aurait plus de président de la république. En ce moment, il faudrait constater la vacance du pouvoir et prendre les dispositions qui s'imposent. Alpha Condé est élu pour cinq ans. Il a été investi, je crois le 15 décembre, et son mandat doit finir le 15 décembre".

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER