Alpha Condé hué au sixième anniversaire de la mort de Lansana Conté à Conakry

Alpha Condé hué au sixième anniversaire de la mort de Lansana Conté à Conakry
0 commentaires, 20 - 12 - 2014, by admin

Par Minkael Barry Il (Alpha Condé) n’était pas invité. C’est Cellou Dalein qui était l’invité de grosse pointure du sixième anniversaire de la mort du feu président Lansana Conté, au siège du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) dans le quartier Cameroune. Le siège était plein comme un œuf par les sympathisants du feu général Lansana Conté venus de tous les quatre coins de la Guinée. La cérémonie a commencé par le discours de l’actuel président du parti , Elhadj Moussa Solano qui a duré une dizaine de minutes. Après ce dernier, l’honneur est revenu à l’ancien premier ministre de Lansana Conté et l’actuel chef de fil de l’opposition pour tenir son discours. C’est avec un tonnerre d’applaudissement que Cellou Dalein a été reçu sur le podium par les sympathisants du feu président. En plein discours, Cellou Dalein qui a longtemps côtoyé Lansana Conté révélait quelques anecdotes sur l’homme du 3 avril. Les applaudissements et les éclats de rire étaient au rendez-vous. C’est là qu’Alpha Condé a fait une incursion teintée de violence. Les vigiles et les bérets rouges s’échangent des coups de poings à la rentrée. Dans chaque camp, on aperçoit des pieds en l’air. Une folle poussière se soulève à la devanture du siège. Les cailloux commencent à pleuvoir. Alpha Condé et quelques gardes rapprochées sont à l’intérieur. Les cris commencent. « Tu n’es pas invité ici, tu n’es pas invité ici,» lancent les militants. Le discours de Dalein est interrompu. Une chanson pour magnifier le chef de fil de l’opposition est lancée. Paff ! Alpha Condé s’installe à la place de son principal opposant. Sur le champ, il demande la parole et s’accapare du micro. Les cris s’enchainent. « Prisonniers de Conté». Alpha Condé prend la parole. La foule ne recule pas, les cris continuent à tue-tête et il lance : « Ecoutez ! Je suis le père de la nation ». « Tu n’es pas invité ici, » réagissent en chœur les sympathisants du parti du feu président. Il a fallu l’intervention de l’honorable Baidy Aribot pour calmer la foule. Ainsi Alpha Condé va tenir son discours mais entrecoupé de cris. A sa sortie, les femmes du PUP gonflées à bloc ont à leur tour lancé à répétitif : « Alpha Ebola ». C’est après son départ que Cellou Dalein va continuer son discours. « Nous ne l’avons jamais invité. Il vient nous déranger ici. Il a passé tout son temps à insulter Lansana Conté, il veut venir nous distraire. Il n’en ai pas question, » se défoule l’un des organisateurs de l’événement. In leverificateur.net ( partenaire de NG )

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER