Tenté de rentrer en Guinée, Idriss Cherif met en garde Alpha Condé contre toute tentative de confiscation du pouvoir

 Tenté de rentrer en Guinée, Idriss Cherif met en garde  Alpha Condé   contre toute tentative de confiscation du pouvoir
0 commentaires, 18 - 3 - 2015, by admin

Par Mariam Sow Il est connu pour son goût pour la provocation et les interviews qui ne laissent personne dans l'indifférence. A la tête du Front Patriotique Guinéen, Idriss Chérif vit en exil à Abidjan depuis l'arrivée d' Alpha Condé au pouvoir. Mais, il envisage de rentrer très bientôt en Guinée pour se lancer dans ses activités politiques. " J'ai écrit au président Alpha Condé pour que ma sécurité soit assurée à mon retour. Arrivé à Conakry, je demanderai une audience pour que lui ( Alpha Condé ndlr ) et moi, on parle de ma sécurité. D'ailleurs, je profite de nouvelledeguinee.com pour prendre l'opinion à témoin : je lui ai écrit pour lui dire que je m'apprête à rentrer en Guinée. A Conakry, je demanderai une audience pour que lui et moi, on parle de ma sécurité. Je veux rentrer. ET, je rentrerai pour rencontrer les militants de mon parti. Je vais rentrer dans moins d'un mois". " L'actuel régime, ajoute l'ancien conseillé spécial de Dadis, est un régime totalitaire qui nous a ramené 20 ans encore en arrière. ( ... ) Les élections, il faut les organiser. C'est impératif. Alpha Condé a été élu pour un mandat de 5 ans. Une heure de plus sur ce mandat, Alpha ne sera plus président légitime de la Guinée. S'il essaie de confisquer le pouvoir, il partira comme mon frère Blaise Compaoré est parti", a prévenu le président du FDG, de retour à Abidjan après une " visite de travail" à Lomé où il aurait été reçu par le président Faure du Togo. " Je pense que les Guinéens ne se laisseront pas voler leurs voix. Il est temps que les électeurs guinéens prennent leurs responsabilités. Si Alpha Condé vole une seule de mes voix, ce serait fini pour son règne. Qu'il mette ça dans sa tête". Idriss Chérif ne vit pas en Guinée depuis les premières heures du règne d' Alpha Condé. Connu pour sa proximité avec le capitaine Dadis Camara, ancien chef du CNDD, Idriss Chérif s'est fait confisquer sa voiture avant d'être " harcelé" par un haut responsable de la police nationale. Mais, c'était compter sans l'expertise de l'ancien porte-parole du CNDD en camouflage. Quoi que sous haute surveillance, Idriss Chérif parviendra à quitter la Guinée. Histoire de " sauver sa peau", selon un de ses proches.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER