Tibou Kamara dénonce les cadres qui composent avec tous les régimes qui se succèdent en Guinée

Tibou Kamara dénonce les cadres  qui composent avec tous les régimes qui se succèdent en Guinée
0 commentaires, 28 - 3 - 2015, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo L'ancien ministre d' Etat, secrétaire général à la présidence n'apprécie pas du tout l'attitude de certains " intellectuels" Guinéens, genre " caméléons", experts à suivre la direction du vent, comme on le dit à Conakry. Tibou Kamara s'est dit déçu de ceux qui ont collaboré avec l'ancien président, feu général Lansana Conté, et qui, au jour d'aujourd'hui, passent le clair de leur temps à s’aplatir dans les allées de " Sékhoutouréyah" pour entrer ou rester dans les grâces de l' homme qui ne jurait que par la peau de l'ancien général de Bouramayah. " D'abord ces gens, et je considère que c’est un parjure, on ne peut pas avoir été au cœur du régime du président Conté dont tout le monde a observé les rapports très difficiles pour ne pas dire hostiles avec Alpha Condé et se retrouver encore zélateur et courtisan d'Alpha Condé" a fustigé le natif de Dinguiraye. " Moi, s'insurge encore Tibou Kamara, je ne demande pas aux gens de se renier ou de ne pas se renier, mais il est important de la crédibilité de l’élite et de la parole public de notre pays que les gens soient cohérents par rapport à leur parcours, à leur conviction ou même leur engagement antérieur lorsqu'il s’agit de faire des choix politiques notamment". En Guinée, de nombreux cadres n'ont pas de dignité. Ils sont prêts à applaudir chaque nouveau président. Ils ont tour à tour encensé le général Conté, le capitaine Dadis Camara, et le général Sékouba Konaté. Ils le font maintenant pour le " professeur" Alpha Condé. Une attitude qui n'est pas du tout du goût de l'ancien numéro 2 de la transition de 2010. Ancien journaliste émérite, Tibou Kamara est connu pour ses prises de positions contre l'actuel pensionnaire de " Sékhoutouréyah". Il est en première ligne du combat contre celui qu'il a qualifié récemment de " coup d' état permanent" contre la démocratie, en l'occurrence son désormais meilleur ennemi, Alpha Condé.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER