" Ceux qui me feront échouer ne sont pas encore nés", prévient Condé

0 commentaires, 10 - 5 - 2015, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo Le président Guinéen est en confiance malgré la sempiternelle crise dans laquelle le pays ne cesse de s'enliser depuis l'élection présidentielle de 2010. A quelques mois seulement de la fin de son premier mandat, le chef de " Sékhouturéyah", probable candidat à sa propre succession, fait montre d'une confiance qui ne dit pas son nom. " Ceux qui me feront échouer ne sont pas encore nés", a lancé le chef de " Sékhoutouréyah" dans un entretien accordé à des confrères d'un journal panafricain. Une occasion mise aussi à profit par le " professeur" pour répondre à ceux qui l'accusent de d'avoir divisé la Guinée pour régner depuis son élection, fin 2010. " Mon épouse est peule, beaucoup de mes amis sont peuls", s'est-il défendu dans les colonnes du journal. " J'ai fait en quatre ans plus que mes adversaires en quarante ans", a ajouté le numéro 1 Guinéen qui a accusé les opposants de se servir de fusils de chasse pour semer des troubles en Guinée lors de leur manifestation. " Les fusils de chasse et les frondes, c'est l'opposition qui en fait usage" a-t-il soutenu dans une interview au cours de la laquelle, le chef de l' Etat est revenu sur ses relations avec ses deux prédécesseurs, en l'occurrence le capitaine Moussa Dadis Camara et le général Sékouba Konaté.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER