Ce que Kouyaté reproche à Cellou Dalein et à Sidya Touré

Ce que  Kouyaté reproche à Cellou Dalein et à Sidya Touré
0 commentaires, 14 - 7 - 2015, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo Les trois anciens premiers ministres de Conté vont-ils être à même d'aplanir leurs divergences en vue d'affronter, comme un seul homme, leur adversaire commun, le président Condé ? Pas évident même si la présidentielle du 11 octobre prochain profile à l'horizon. Si le président du PEDN ne souhaite pas être " éclaboussé" par le " conflit" et la " crise de confiance" entre Cellou Dalein Diallo de l' UFDG et le son collègue de l' UFR, Kouyaté n'est pas pourtant d'accord avec leurs " stratégies" pour la conquête de " Sékhoutouréyah". " Chacun d'eux ne pense qu'à soi. J'ai dit à Cellou et à Sidya, vous vous faites la guerre pour rien. Tant qu' Alpha est là ( au pouvoir ndlr ), ni l'un ni l'autre ne sera président. Vous vendez la peau de l' ours avant de l'avoir abattu. Il faut penser à la façon dont il faudra exercer le pouvoir" analyse, sur nouvelledeguinee.com, l'ancien premier ministre du gouvernement de large consensus. " Ils ( Sidya et Cellou ndlr ) sont plus avides de pouvoir que moi. Moi, je me bats pour des principes et pour, véritablement, que le pays soit heureux. Je suis la conscience du peuple. J'aimerais le rester", a poursuivi le président du PEDN. " Ils ( Cellou Dalein et Sidya ndlr ) ne pensent qu'à la conquête du pouvoir. Ils ne pensent pas comment exercer le pouvoir. Moi, même si tu me réveilles à 02 heure du matin, je sais ce que je dois faire quand je serai président". Rien ne va plus entre le chef de file de l'opposition guinéenne et le président de l' UFR. Les deux leaders ne sont plus sur la même longueur d'onde. A l'allure où vont les choses, tout porte à croire qu'entre Cellou Dalein et Sidya Touré, il n'est plus question d'alliance face à Alpha Condé. Même au deuxième tour de l présidentielle prévue cette année.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER