Kankan plus peuplée que Conakry ? La réaction de Sidya Touré

Kankan plus peuplée que Conakry ? La réaction de Sidya Touré
0 commentaires, 4 - 8 - 2015, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo La grande métropole de la haute Guinée serait la " première puissance" démographique en termes d'électeurs au pays du " professeur" Alpha Condé. Selon la Commission Nationale Électorale Indépendante, la région de Kankan compte environ 370 570, loin devant Conakry, la capitale d'après les résultats de la dernière révision du fichier électoral. Un fait inédit en Guinée. Pour des leader de l' opposition, comme Sidya Touré de l' Union des Forces Républicaines, il s'agit d'une manœuvre politicienne visant à favoriser le président Condé, probable candidat à sa propre succession à l'élection du 11 octobre prochain. " A la dernière révision des listes électorales, nous nous sommes aperçus qu'il y'avait une région de Guinée, Kankan, qui a deux fois plus d'habitants que Conakry. Ils ont recensé 398 000 électeurs dans le gouvernorat de Kankan et 212 000 au gouvernorat de Conakry", a dénoncé récemment l'ancien premier ministre au cours d'une rencontre avec des militants et sympathisants de son parti, à Laval, dans l' ouest de la France. Le chef de l' Union des Forces Républicaines soupçonne la CENI d'avoir gonflé le nombre des électeurs de la région de Kankan dans l'objectif de tricher la future élection présidentielle en faveur du candidat du RPG Arc-En-Ciel. " Quand on dit électeurs, on dit habitat. Je ne sais pas où tous ces électeurs habitent. Non! C'est une vraie question. Il y'a un problème qui se pose. Il faut vraiment que ce genre de choses sortent du système pour nous permettre d'aller aux élections. Nous savons que le RPG n'a pas envie de changer cela", s'est insurgé le " troisième politique" de la présidentielle de 2010. Pour Sidya Touré, il est impératif de rendre plus sain et plus pur le fichier électoral avant la présidentielle du 11 octobre prochain. " Le troisième problème concerne l'assainissement du fichier électoral. Il faut assainir le fichier électoral", prévient le patron de l' Union des Forces Républicaines. Reste à savoir s'il sera entendu ou pas par la CENI déjà prête pour organiser la présidentielle.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER