Koly Koivogui: " grâce au soutien de Antonio Souaré, j'aurai bientôt mon diplôme d'entraineur"

Koly Koivogui:
0 commentaires, 25 - 2 - 2016, by admin

Adulé d’un passé récent qui l’a révélé à la face du cuir rond guinéen entant qu’entraineur, Koly Koivogui a décidé depuis quelques moments d’aller se perfectionner en France. Seule véritable arme pour lui d’atteindre ses ambitions dans son métier.
Actuellement quel est votre niveau de formation ?
Je passe le diplôme de BMF entendez Brevet d'Entraîneur de Football avec les différentes sessions de formation. Aujourd'hui j'ai la possibilité de gérer un centre de formation de football des catégories U-9, U-10 et U-13. Après le diplôme de BMF je pourrais être responsable d'un centre de formation.
Donc vous voulez dire que vous n’allez pas vite en besoin au cas où vous serez sollicité par des clubs de 1ère et 2ème division au vu de votre diplôme ?
Pour le moment je suis concentré sur ma formation et l'objectif aujourd'hui du président Antonio avec son académie est comment gérer cette école avec des techniciens diplômés.
Mais à vous entendre parler ainsi sa sous entend votre intérêt pour le centre de M. Souaré ?
Pour te dire le HAC de M. Souare est obligatoire. Tu sais en Europe maintenant il faut avoir le diplôme qui te permet d'entraîner l'équipe première et avoir la possibilité de gérer le centre de formation.
Quel est votre model d’entraineur ?
Je te donne un exemple l'entraîneur du Congo Zaïre. Ce dernier à des diplômes français qu’on appelle DES diplômes d'entraîneur supérieur.
Vous voulez être comme lui ?
Très bien ! inchalla dans 3ans maximum, j'aurais le même diplôme que lui grâce au soutien de manager M. Antonio Souaré et tout le monde.
Un conseil pour les autres entraîneurs en route pour la formation ?
D'abord je les encourage pour la formation. Aujourd’hui il y a une nouvelle méthode d'entraînement dans le football.
Merci d'avoir répondu aux questions de guineegoal.com
À moi de te remercier et bonne chance.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER