Papa Koly attendu à Rotterdam, aux Pays-Bas

Papa Koly attendu à Rotterdam, aux Pays-Bas
0 commentaires, 17 - 3 - 2016, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Le " Tomou" du parti " Générations pour la Réconciliation, l' Union et la Prospérité" est en pleine opération séduction sur le vieux continent. Après Paris et Bruxelles, la figure de proue du futur Front Uni pour la Démocratie est attendu ce weekend, aux Pays-Bas.
Papa Koly Kourouma doit se livrer, dimanche, à un nouvel exercice de conférence-débat dans une salle du très huppé hôtel Hilton Rotterdam, face à des compatriotes du royaume. Selon nos informations, ces derniers entendent venir massivement à la rencontre de l'ancien ministre de l'environnement et du développement durable, en pleine tournée européenne dans l'objectif de défendre sa nouvelle ligne politique, celle du Centre, qui sera incarnée, prochainement, par le Front Uni pour la Démocratie.
Samedi dernier, le richissime patron du GRUP, et son compagnon de lutte, Alsény Makanera, étaient face à des Guinéens de Bruxelles, en Belgique. Visiblement remonté contre l'administration Condé, Papa Koly s'est dit " frustré" et a tiré à boulets rouges sur la manière dont son ancien allié, Alpha Condé, gère la chose publique depuis sont arrivée aux commandes.
"Quand on veut agir pour l'amélioration du panier de la ménagère, ce n'est pas une question de la mouvance, ce n'est pas une question de l'opposition. C'est une question de la Guinée", s'est emporté le président du parti " Générations pour la Réconciliation, l' Union et la Prospérité".
Ce n'est pas fini. Papa Koly attaque sec encore: " moi, je préfère le commerçant du marché Madina qui a commencé par le B.A.BA, qui sait et ne confond pas investissement et bénéfice, au haut fonctionnaire qui est la bas, qui prend tout et va avec ,qui lance un mouvement de soutien, donne 100 millions par ci, 50 millions par là. ( ...) Le jour où on voit un directeur donner 100 millions de francs guinéens à un mouvement de soutien ( ...) D'où vient cet argent ? Quelle est la marchandise qu'il a importée ?"
L'ancien cinquième homme de la Guinée enfonce le clou: " la création de la plateforme, le FUD, est un impératif. Nous sommes tous interpellés pour dire que nous en avons marre, nous avons ras-le bol parce que le changement a échoué, l'économie est malade, le pays est en faillite".
Pour Papa Koly Kourouma, l'administration Condé doit impérativement revoir à la baisse le prix des produits pétroliers.
" Le carburant doit être diminué. Il faut que cela soit conforme à la règle définie. Il faut que l' Etat respecte ses engagements ( ... ) Si on diminue le carburant aujourd'hui, ce n'est pas seulement pour les propriétaires de véhicules. Mais, c'est pour la ménagère qui va prendre son poisson au port pour emmener à Kényen, c'est aussi pour la maman qui va prendre son épinard au village et qui monte avec. Avec la réduction du prix du carburant le prix du transport va diminuer (...) Il nous faut une Guinée émergente."
Et lui de charger l'homme fort de " Sékhoutouréyah": " il ( Alpha Condé ndlr ) a manqué la règle minimale de gestion. On a raté. je dis bien qu'on a raté. Le changement a échoué. Les investisseurs ont fui, parce qu'ils n'ont plus de confiance en nous. La sécurité n' y est pas. L'environnement des affaires est pollué. Il faut avoir le courage de le dire. Il est impératif qu'on revienne sur les bonnes manières, la bonne gouvernance".
De retour à Paris, lundi dernier, le " Tomou" du parti " Générations pour la Réconciliation, l' Union et la Prospérité et chantre de la " Guinée émergente" se prépare pour le rendez-vous de Rotterdam, aux Pays-Bas. Au menu: une offensive de charme au sein de la communauté Guinéenne de ce petit pays de 17 millions d'habitants d' Europe de l' Ouest.
Nous y reviendrons !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER