Papa Koly et Makanera sont arrivés à Rotterdam

Papa Koly et Makanera sont arrivés à Rotterdam
0 commentaires, 19 - 3 - 2016, by admin

Par mamadou Saliou Diallo
Ils entendent aller le plus loin possible défendre leur ligne politique face aux compatriotes des quatre coins de la planète. Une semaine pile après leur rencontre à Bruxelles avec les femmes Guinéennes et leur conférence débat dans un grand hôtel de la capitale belge, le président du GRUP, Papa Koly Kourouma, et l'ancien ministre de la communications, Makanera, viennent de poser leur valises à Rotterdam, aux Pays-Bas, a constaté nouvelledeguinee.com. Ils ont pris leur quartier dans un hôtel Cinq étoiles de la place, en l'occurrence Hilton.
Dimanche, les deux personnalités doivent être face aux compatriotes du royaume pour parler de la nécéssité de créer dans les meilleurs délais le Front Uni pour la Démocratie. Une plateforme ouverte aux partis politiques, aux associations, à la société civile, bref à tous ceux qui, selon Papa Koly Kourouma, aspirent à " changer le changement" promis par le président Alpha Condé depuis 2010.
" La création de la plateforme, le FUD, est un impératif. Nous sommes tous interpellés pour dire que nous en avons marre, nous avons ras-le bol parce que le changement a échoué, l'économie est malade, le pays est en faillite​", a déclaré, la semaine dernière, le " Tomou" du GRUP, Papa Koly Kourouma, devant des compatriotes de Belgique.
L'ancien ministre de l'environnement et du développement durable et son compagnon de lutte, l'ancien ministre de la communication du gouvernement Fofana, Alsény Makanera, avaient expliqué aux Guinéens les raisons qui les ont poussés à opter pour une nouvelle ligne politique, celle du centre. Avant d'ajouter qu'ils vont s'opposer à toute tentative de modification de la consitutition en 2020, en faveur de Alpha Condé qui vient d'entamer, en théorie, son deuxième et dernier mandat.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER