Rotterdam: Papa Koly et Makanera séduisent des compatriotes à propos du FUD

Rotterdam: Papa Koly et Makanera séduisent des compatriotes à propos du FUD
0 commentaires, 20 - 3 - 2016, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo, à Roteerdam
Comme nous vous l'annoncions dans l'une de nos précédentes dépêches, le président du parti " Générations, l' Union, la Réconciliation et la Prospérité", et son " frère jumeau", l'ancien ministre de la communication du gouvernement Fofana, ont animé, dimanche, de 14h à 18h, une conférence-débat dans une salle de conférence de l' Hotel Hilton à Rotterdam Centraal.
Après Paris et Bruxelles, l'ancien ministre de l'environnement et du développement durable, Papa Koly Kourouma, et l'ancien ministre de la communication, Makenera Kaké, ont rencontré des compatriotes vivant dans cette grande métropole hollandaise. Objectif: expliquer à ces Guinéens leur motivation au sujet de la création très prochaine d'une plateforme dénommée " Front Uni pour la Démocratie".
" Je voudrais, d'abord, vous saluer et vous féliciter pour les efforts que vous ne cessez de fournir pour notre pays. Parce qu'il n'est un secret pour personne que l'apport de nos compatriotes qui vivent à l'extérieur est un apport inestimable dans la vie de notre société, tant sur le plan du financement que vous faites pour vos familles respectives, et votre implication dans le domaine politique. C'est pourquoi, nous avons estimé, quand nous avons décidé de créer le FUD, de venir rencontrer nos compatriotes qui vivent à l'extérieur, surtout en Europe, pour pouvoir partager avec eux cette idée et d'attendre d'eux des contributions de qualité afin de nous rejoindre pour qu'on se batte ensemble afin d'aider notre pays à retrouver sa place dans le concert des nations emergentes", introduit Alsény Makanera.
S'agissant de leur motivation pour la création du Front Uni Pour la Démocratie, l'ancien ministre de la communication du gouvernement Fofana rassure et précise: " la Guinée, notre pays, mérite plus que ce que nous vivons aujourd'hui. Compte tenu des potentialités que nous avons, et compte tenu de l'opportunité que récèle notre pays. Si, aujourd'hui, nous trainons derrière, c'est beaucoup plus par le fait de certains dysfonctionnements que par manque de ressources. Nous avons eu la chance, nous sommes devant vous aujourd'hui, parceque nous avons occupé plusieurs positions dans notre pays. Nous avons été de simples citoyens comme tout le monde, nous avons milité dans les partis politiques, nous avons été fonctionnaires, et nous avons occupé des fonctions ministérielles. C'est ce qui nous a permis de nous enrichir de beaucoup d'expériences que nous pouvons partager avec vous."
Et Makanera d'entrer dans le vif du sujet, de dire à l'assistance, c'est quoi le Front Uni pour la Démocratie. Il rappelle que la lutte pour la protection de la constitution va être le cheval de bataille du futur Front Uni pour la Démocratie.
" Le FUD en soi n'est pas un parti politique. Ce n'est pas une association. Le FUD, c'est une plateforme qui voudrait regrouper les partis politiques, des associations, des ONG, la société civile pour défendre un certain nombre de valeurs de la république. C'est-à-dire: le respect de la constitution, la lutte pour la bonne gouvernance, la consolidation de la démocratie et, surtout, la transparence des élections. Voilà les valeurs que nous voulons défendre. Nous voulons que le FUD soit un tremplin pour les Guinéens pour faire en sorte que les clivages que nous connaissons (...) qu'on puisse faire sauter ce verrou", détaille le " frustré" Alsény Makanera.
" Aujourd'hui, le problème de notre pays, c'est le manque de démocratie. Le fait que nous ne gerons pas correctement les ressources humaines, les ressources matérielles que nous disposons. (...)", déplore le natif de Boké qui semble avoir définitivement pris ses distances avec le chef de " Sékhoutouréyah".
Celui qui fait figure de fer de lance du futur Front Uni pour la Démocratie et de la politique du Centre, Papa Koly Kourouma, abonde dans le même sens que celui qu'il appelle affectueusement son " frère jumeau". Celui qui rêve d'une " Guinée emergente" tire sur ce qu'il appelle le " système". Cette force négative qui tire le pays vers le bas et qui paralyse, selon lui, l'administration Condé.
Le " Tomou" du GRUP a répété à l'envi que son ancien allié, le président Condé, est passé à côté de la plaque. D'où, soutient il, l'urgence de " changer le changement" ou encore de se battre dès maintenant pour contraindre Alpha Condé à respecter la constitution et à quitter le pouvoir en 2020.
La rencontre s'achève par la traditionnelle série de questions-réponses. Un duel qui tournera à l'avantage des chantres du Front Uni pour la Démocratie. Car l'assistance, qui a posé toute sorte de question, sera conquise à l'issue de la rencontre de plusieurs heures par Papa Koly Kourouma et Asény Makanera Kaké. Prochaine étape de leur tournée européenne, Dortmund, en Allemagne.
Nous y reviendrons !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER