Cinq personnes possédant des armes à feu, interpelées à Conakry

Cinq personnes possédant des armes à feu, interpelées à Conakry
0 commentaires, 14 - 4 - 2016, by admin

Dans leur traditionnelle mission de lutte contre le grand banditisme à Conakry, les Brigades Anti-criminalités (BAC) ont mené des opérations entre lundi, 11 et mardi, 12 avril 2016, dans les quartiers de la haute banlieue de la capitale guinéenne.

Cinq personnes ont été interpellées au cours de ces opérations pour diverses infractions, notamment le crime.

Le premier groupe, composé du sieur Amadou Sayon Camara et d’un agent de la garde pénitentiaire en service à la Prison centrale de Conakry, Koffi Louis Loua, qui serait le principal complice du sieur Amadou dans ses attaques à mains armées à travers les quartiers.

Amadou Sayon Camara a été pris par les BAC 7 et 5 en pleine action avec des PMAK en train d’opérer dans une famille à Yattaya-Foula Madina, dans la commune de Ratoma à Conakry. Sur son téléphone saisi par les agents, crépitent avec insistances des appels de l’agent Koffi Louis Loua. C’est ainsi que les Unités se sont mes à sa recherche à travers les conversations téléphoniques jusqu’à l’arrêter à son service. Ce pénitencier serait le collaborateur de présumé malfrat, Amadou Sayon Camara, qui aurait séjourné à la Maison Centrale de Conakry, gardée par son présumé complice.

Le deuxième groupe est constitué de Salifou Doumbouya et Abdoul Karim Camara. Ils ont été également pris en flagrant délit en train de brigander un chauffeur de taxi pour lui retirer la recette du jour. L’acte s’est passé au quartier Gbessia-Cité de l’Air sur la Transversale N°2 (T2), dans la commune de Matoto.

La cinquième personne est Ibrahima Barry. «Celui-ci a poignardé un citoyen au quartier Yattaya sur la T6. L’état de la victime est critique», a signaler le coordinateur général des BAC, colonel Mamadou Soumah, qui a invité la population de Conakry à collaborer, de manière prompte et discrète, avec ses unités. Il a rassuré de protéger toutes les sources d’information.

AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER