Le jour où Aboubacar Sylla a refusé d'être le premier ministre du CNDD

Le jour où Aboubacar Sylla a refusé d'être le premier ministre du CNDD
0 commentaires, 24 - 5 - 2016, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo
Il a osé dire non aux militaires du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, junte militaire qui s'était emparée du pouvoir en Guinée dans la nuit du 22 au 23 décembre 2008, juste quelques heures après la disparition du général Lansana Conté.
Alors, tout nouveau maître du pays, le capitaine Moussa Dadis Camara avait voulu destiner l'actuel opposant, Aboubacar Sylla, au poste de premier ministre et chef du gouvernement, a confié à nouvelledeguinee.com une source crédible.
Dès après sa prise du pouvoir via un coup de force, l'homme fort du pays convoque aussitôt Aboubacar Sylla au Camp Alpha Yaya Diallo, siège de la junte militaire. Dadis a appelé le leader de l' UFC avant de joindr ele banquier Kabinè Komara, a révélé à nouvelledeguinee une source digne de foi.
Contre tout attente, Aboubakar Sylla décline l'offre de Dadis et refuse d'être le premier ministre de la junte militaire. Du culot, à l'époque, pour refuser une proposition venant du capitaine Moussa Dadis Camara.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER