Pourquoi le colonel Issa Camara a-t-il commis des bavures à Mali ?

Pourquoi le colonel Issa Camara a-t-il commis des bavures à Mali ?
0 commentaires, 21 - 6 - 2016, by admin

Par Mandian Sidibé, à Dakar
Diantre! Le très bouillant et controversé Colonel Issa Camara, qui vient de semer la terreur et la désolation dans la ville frontalière de Mali, au lieu de subir une santion proportionnelle à sa forfaiture, pourrait être promu dans les prochains jours à un poste beaucoup plus important que celui de Commandant de Camp d'Infanterie qu'il occupait jusque-là . C'est du moins à en croire nos sources proches du Palais Présidentiel.
Les mêmes sources révèlent:
" Ceux qui s'attendent à une sanction contre le Colonel Issa se trompent lourdement. Cet officier très zélé bénéficie du protectorat du Président de la République pour plusieurs raisons. Il était en mission commandée d'Alpha Condé à Mali pour terroriser la population jugée favorable à l'Opposition et contrôler tous les mouvements frontaliers. Il rendait directement compte au Président. Il était un petit roi bénéficiant de l'impunité garantie d'avance. En fait, le Colonel Issa a été recommandé à Monsieur Alpha Condé par une certaine Dame Sangaré qui travaille à la Direction Générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. C'est la Présidente des Femmes du Bureau Fédéral du RPG de Faranah1 qui est la maman de cette dame. Il se trouve que cette vieille a des liens de consanguinité avec le Colonel Issa Camara. En outre Madame Sangaré de la CNSS entretient des relations très privilégiées avec Monsieur Alpha Condé. A ce niveau, il se raconte même beaucoup d'autres choses que nous taisons volontairement et momentanément. En temps opportun, nous dévoileront tout ou presque. Ce n'est donc pas fortuit que le Colonel Issa Camara s'est permis de narguer le Gouverneur de Labé et le Commandant de la deuxième région militaire qui est son supérieur hiérarchique direct. Pire, au lieu de subir une sanction disciplinaire, même une simple garde-à-vue au camp de Labé, le Colonel Issa est plutôt triomphalement rentré à Conakry où il est totalement libre de tous ses mouvements. Jusqu'à preuve du contraire, il n'est pas démis de ses fonctions. Ses supérieurs hiérarchiques n'ont pris qu'une mesure conservatoire, en le sudpendant, pour ramener la paix à Mali. Il revient exclusivement au Président de la République de prendre l'ultime décision de limogeage ou d'affectation le concernant.
Ce qui est sûr, il ne sera pas sanctionné comme les gens s'y attendent. Après un temps d'accalmie, il sera promu à un poste beaucoup plus intéressant.
Lorsque le Président fut informé des incidents survenus à Mali et du refus du Colonel Issa de se pilier aux ordres de ses supérieurs hiérarchiques, il a simplement appelé Issa pour lui dire d'arrêter les velléités et de rentrer à Conakry.

Le Président a même discrètement reçu Issa pour lui indiquer la conduite à tenir. C'est pour cela que le Colonel Issa s'est rendu à l'État Major Général des Armées pour livrer sa version des faits. Il est ensuite rentré chez lui sans être inquiété outre mesure. Personne n'ose l'arrêter au risque de s'exposer à la colère du Président". Sans commentaire.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER