Mondial Russe: les "vérités" de Fodéba Isto Kéïra sur le Syli National

Mondial Russe: les
0 commentaires, 10 - 9 - 2016, by admin

Par Mohamed Camara, à Conakry
L'équipe nationale est éliminée de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations, prévue au Gabon en 2017. Pour sauver la face, le coach Lappé Bangoura et ses poulains jettent désormais leur dévolu sur le Mondial Russe en 2018.
Le 07 octobre prochain d'alleurs, les hostilités vont commencer pour le Syli National qui doit en découdre avec les " Aigles de Carthage" à Tunis.
Faire justement du Syli National une équipe digne de nom, à même de tenir tête aux grandes équipes du continent, voilà l'un des objectifs phares du ministre Siaka Barry et du sécrétaire général du ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Culturel. C'est du moins ce qu'a confié à nouvelledeguinee le numéro deux de ce département stratégique, Fodéba Isto Kéïra.
" Une équipe nationale est différente d'une sélection nationale. Une sélection nationale, c'est prendre les meilleurs du moment, et qui sont vraiment opérationnels et qui ont l'amour de la patrie, qui veulent jouer", a-t-il dit, ajoutant: " nous sommes venus donc avec un nouveau projet. Ce nouveau projet, c'est d'éviter les improvisations, c'est d'éviter l'amateurisme, c'est de faire en amont les programmes bien clairs et précis. Parce que, chacun de nous connait aujourd'hui les dates FIFA. Nous sommes déterminés pour combattre l'amateurisme et le clientélisme dans le milieu du football".
Et l'ancien ministre de la jeunesse et des sports du Conseil National pour la Démocratie et le Développement de poursuivre: " notre souhait est que la Guinée se qualifie pour le Mondial Russe en 2020. Mais, il faut être honnête, je pense qu'on a du travail à faire".
Loin de la langue de bois, Fodéba Isto Kéïra précise néanmoins que le chemin est long pour Lappé Bangoura et ses poulains.
" Actuellement, le Syli National n'est pas une équipe totalement prête. IL faudrait sur le plan physique, technique, tactique, et sur le plan de la cohésion que cette équipe puisse avoir beaucoup de matchs amicaux pour permettre de jauger les performances des uns et des autres pour qu'on puisse avoir notre ticket de qualification", reconnait le sécrétaire général du ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique.
" Mais, previent Fodéba Isto Kéïra, il faut dire que nous jouons pas avec des équipes tombées de la dernière pluie. La Tunisie est la une grande nation de football. La RDC a remporté en 1974 la Coupe d'Afrique des Nations. ET la Libye. Ne pensons pas qu'en raison de la déstabilisation politique, la Libye n'a pas une bonne équipe".
Reste à savoir si, pour une première fois, le Syli National va composter son ticket pour la Coupe du Monde, prévue en Russie en 2018.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER