"Mamadou Saliou Diallo n'est nullement associé à mes différents articles sur le Général Konaté", précise Mandian Sidibé

0 commentaires, 14 - 10 - 2016, by admin

Par Mandian Sidibé, à Paris
Depuis la publication, le mercredi 12 octobre 2016, du condensé de la communication téléphonique que j'ai eue avec le Général Sékouba Konaté - qui promet de me recevoir le dimanche prochain pour une interview exclusive portant sur des révélations époustouflantes - les spéculations tendancieuses vont bon train.
C'est dans la trajectoire de cette désinvolture que certains mettent en doute l'authenticité des propos du Général Sékouba Konaté et d'autres insinuent que l'auteur de mes deux derniers articles serait mon frère et ami Mamadou Saliou Diallo, l'Administrateur Général du site d'information "Nouvellesdeguinee.com" qui, depuis plus d'un an, a toujours repris mes publications pour satisfaire à la kyrielle de demandes de ses fidèles lecteurs.
En réponse à tous ces agitateurs, je tiens à préciser que je suis bien loin du genre de journaliste brillant par le plagiat et l'imposture, en m'attribuant incongrument la paternité des oeuvres de mes confrères. J'assume toujours mes écrits. Advienne que pourra.
Soit dit en passant, Mamadou Saliou Diallo n'est nullement associé, ni en amont ni en aval, aux différents articles que je poste sur le Général Sékouba Konaté.
De l'autre côté, je n'ai aucun intérêt à prêter des propos au Général Sékouba Konaté via une interview imaginaire. Il est encore vivant et en possession de toutes ses facultés pour pouvoir me démentir si besoin en était.
Loin de prétendre me justifier face à des agissements de détracteurs haineux, je me fais tout de même le devoir de préciser que mon entretien avec le Général Sékouba s'est déroulée sur une application et en langue vernaculaire Maninka, en vue d'éviter tout risque de fuite. Je suis l'auteur de la traduction en Français.
Enfin, je conclus en précisant que seule la volonté divine pourrait gâcher ma rencontre avec le Général Sékouba Konaté, prévue le dimanche dans un hôtel huppé de Paris dont l'adresse vient de m'être communiquée par El Tigre, l'ancien homme fort de la Transition Guinéenne.
À déguster absolument sur ma page Facebook et les sites partenaires que sont "Nouvellesdeguinee.com" et "Kababachir.com".

Mandian SIDIBE, Journaliste exilé

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER