Politique: Antonio Souaré, l'un des artisans de la détente n'en tire aucune vanité

Politique: Antonio Souaré, l'un des artisans de la  détente n'en tire aucune vanité
0 commentaires, 14 - 10 - 2016, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Le magnat de Kindia fait sien ce proverbe ancestral: " bien faire et laissez dire". Antonio Souaré préfère agir. Libre à chacun d' apprécier ou commenter son action.
Le PDG de Guinée Games a joué un rôle de premier plan en vue de détendre le climat politique des plus tendus entre le président Alpha Condé et l'aile dure de l'opposition. Antonio Souaré a pesé de tout son poids dans la balance et user de toute son influence dans le but d'apaiser les esprits et relancer les pourparlers politiques, jusque là au point mort. Des pourparlers censés éviter le chaos et l'instabilité à la Guinée.
Le richissime homme d'affaires s'est battu contre vents et marées pour convaincre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo de jouer la carte de la détente. Antonio Souaré est même allé jusqu'à intervenir auprès du chef de l'Etat pour la la libération du député uninominal de Gaoual, Ousmane Gaoual Diallo. Ce dernier était en taule, courant août, pour " propos injurieux" à l'encontre du président de la république.
En séjour à Paris récemment, le remuant député de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée a confirmé à nouvelledeguinee.com le rôle joué par Antonio Souaré en faveur de sa libération. D'ailleurs, le magnat de Guinée Games a rencontré à Paris l'élu de Gaoual le mois dernier.
Le PDG du Groupe Business Marketing tient plus que jamais à la paix et à la stabilité en Guinée. Le natif de Kindia croit dur comme fer qu'avec la paix, la stabilité, la quiétude sociale, c'est tout le monde qui gagne, c'est la Guinée qui gagne. Raison pour laquelle, selon nos sources, Antonio Souaré décide de faire de la paix en Guinée son cheval de bataille. Sans faire du bruit. Encore moins crier victoire, à terme.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER