Alpha Condé sur l’incivisme en Guinée : « le mauvais exemple vient d’en haut »

Alpha Condé sur l’incivisme en Guinée : « le mauvais exemple vient d’en haut »
0 commentaires, 9 - 11 - 2016, by admin

La première édition de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP) a pris fin ce mardi 8 novembre. C’est le président Alpha Condé qui a présidé la cérémonie de clôture de la présente édition.
Dans son intervention, le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby, a fait le constat de la perception des Guinéens sur la problématique de la citoyenneté et de la paix : «Les Guinéens semblent prendre conscience de l’enjeu et de l’importance fondamentale de la problématique de la citoyenneté, du civisme et de la paix dans notre pays. Comme pour dire que ces questions recèlent en elles toutes les caractéristiques et toutes les expressions de nos dysfonctionnements nationaux aussi sur le plan politique, social et économique.»

Au cours de la semaine, dit-il, l’importance de la paix, de la citoyenneté a été expliquée aux citoyens : " nous n’avons cessé, à travers l’ensemble de toutes les activités organisées sur l’ensemble du territoire national que sans citoyenneté effective, sans civisme responsable, sans culture de paix, notre pays ne sera pas en mesure d’affronter avec espoir, efficacité et réussite tous les défis auxquels nous sommes confrontés".
Plus loin, il a expliqué l’union dans laquelle les Guinéens ont célébrité cette semaine de la citoyenneté : " les Guinéens ont exprimé le besoin qu’on leur parle de leur nation avec tous les espoirs et toute la responsabilité que cela implique pour l’ensemble de la société civile guinéenne et chaque citoyen, cette semaine fut célébrée sans aucune différenciation par l’ensemble des Guinéens, par l’ensemble des acteurs politiques, sociaux et économiques de notre pays quelque soit par ailleurs leur singularité identitaire, politique ou sociale pour le bonheur du peuple de Guinée".
Pour sa part, le président Alpha Condé a fait savoir que l’institutionnalisation de cette semaine vise à faire des Guinéens, des acteurs de la paix, de la démocratie, d'un développement, «condition sine qua non d'un développement harmonieux et durable.»
Le président de la République a soutenu que l’exemple de la citoyenneté doit venir de là-haut pour que les citoyens puissent suivre : " l''exemple doit venir d'en haut. Si les responsables politiques et économiques ont un comportement citoyen cela rejaillira au sein du peuple afin que chacun adopte un bon comportement citoyen. Personne ne respecte les biens publics. On jette les ordures dans les rues, l'occupation sauvage des terrains […]. Le mauvais exemple vient d'en haut. Le gouvernement va désormais s'atteler à un changement effectif commençant par les membres du gouvernement eux-mêmes qui doivent montrer l'exemple du civisme. Cela est valable aussi pour la classe politique".
Cellule de communication du gouvernement

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER