Débâcle du Syli National à Conakry: le début de la fin pour Ibrahima Traoré?

Débâcle du Syli National à Conakry: le début de la fin pour Ibrahima Traoré?
0 commentaires, 14 - 11 - 2016, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo
Il se croyait le centre du monde. Aujourd'hui, le capitaine du Syli National a disparu des radars. Au lendemain de l'humiliation de la Guinée par les "Blacks Stars" du Ghana à la CAN 2015 en Guinée Equatoriale, Ibrahima Traoré avait bruyamment et arrogamment claqué la porte du Onze National. A l'époque, c'est son âge d'or. Son printemps.
Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous le pont. Et le temps semble avoir commencé à éroder la carrière de l'international Guinéen en perte de vitesse aussi bien dans l'équipe nationale qu'en club. Des observateurs avertis pensent que c'est le début de l'après pour l'originaire de Dixinn, apparemment au bord d'une cruelle panne sèche.
En clair; ils soutiennent et clament à tout vent que c'est le déclin pour celui qui était récemment le fer de lance du Syli National, éternel perdant. Même sur ses propres installations face à la République Démocratique du Congo.
A en croire ces observateurs, Ibrahima Traoré n'est plus que l'ombre de lui-même dans les rangs du Onze National piloté à vue par Kanfory Lappé Bangoura. Incapabale de remporter la moindre victoire depuis qu'il a pris le relais après le départ du " journaliste" Français, Luis Fernandez.
Au Borussia Monchengladbach, l'international Guinéen brille par ses contre-performances, le fait qu'il soit amorphe. Autant de signes avant coureurs d'une triste et irreversible fin de carrière. Au grand dam des Guinéens qui ne savent plus à quel footballeur se fier, mais qui se demandent aussi pourquoi investir autant d'argent pour une équipe qui ne gagne jamais, qui a l'art de decevoir, de faire pleurer les compatriotes.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER