SIDYA Touré, premier planteur privé de Guinée ?

SIDYA Touré,  premier planteur privé de Guinée ?
0 commentaires, 5 - 12 - 2016, by admin

Par Ahmed Tidiane Sylla, à Conakry
Avant même d’avoir des responsabilités politiques en Guinée, Sidya Touré a investi dans l’agriculteur, secteur dans lequel il a toujours cru. Il a donné un exemple pour montrer aux Guinéen avec la volonté, tout est possible.

Palmes, anacardes, cocotiers, ce sont 500 ha de terre qui sont cultivés à Kolon, Sangaréko et Foulaya dans Boffa. Depuis 21 ans, plus de 150 personnes travaillent dans cette plantation de Sidya Touré. Le fruit de ce travail profite essentiellement aux villageois.
Pour Sidya Touré :
« Pour améliorer la qualité de vie de tous ceux qui vivent de l’agriculture et pour le bien-être de tous, sa politique va contribuer à « booster » la croissance économique dans ce secteur et à garantir de véritables recettes d’exportation.
Préserver l’environnement ou encore assurer l’utilisation rationnelle et durable des ressources naturelles, tels sont des exemples d'objectifs.
« Renforcer les services et projets en oeuvre, et poursuivre le développement des infrastructures rurales, notamment : les pistes rurales, l’hydraulique villageoise et l’électrification rurale.
Veiller à améliorer les revenus des populations, notamment les jeunes, grâce à une diversification de la production et à l’amélioration de la productivité des exploitations agricoles.
Sur une superficie cultivable d'environ 6millions d'hectares, seulement 1,6 millions d’hectares seront mis en culture chaque année...
Garantir la sécurité alimentaire des Guinéens. Cela consistera à accroître la production agricole et maraîchère et à améliorer les circuits de distribution.
Développer l’agriculture, afin de garantir la sécurité alimentaire et créer des emplois, est l'enjeu majeur de son projet de société. Allouer des crédits aux agriculteurs, aux pêcheurs et aux éleveurs. Pour Sidya Touré l'agriculture peut résoudre de nombreux maux en Guinée »
Cellule de communication de l'UFR







0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER