Arrestation de Toumba: " un non événement", réagit Idrissa Chérif

Arrestation de Toumba:
0 commentaires, 20 - 12 - 2016, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo
L'ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara a été mis aux arrêts,vendredi dernier, à Dakar où il vivait en exil depuis 7 ans.
Soupçonné d'être le responsable du massacre perpetré le 28 septembre 2009 dans le stade de Conakry, Aboubakar Sidiki Diakité alias Toumba pourrait être extradé très prochainement à Conakry où il est attendu pour donner sa version des faits sur ces événements tragiques mais aussi sur les mobiles de sa tentative d'attentat contre l'ancien chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara.
L'arrestation de Toumba Diakité défraie la chronique à Conakry. Et ailleurs. Et chacun y va de son comentaire. Interrogé par nouvelledeguinee.com, l'ancien conseiller spécial de Dadis puis ministre de la communication parle d'un " non événement".
" Maintenant, on arrête Toumba parce qu'il n'arrange plus personne. Il ne fait plus l'affaire de personne. On aurait du l'arrêter depuis très longtemps. Tout le monde savait qu'il vivait à Dakar. Personnellement, je l'ai vu par deux fois à l'hôtel Radisson avec ses hommes. Je pense que son arrestation n'est qu'une mise en scène", explique Idrissa Chérif de retour à Abidjan depuis quelques jours.
" De toutes les façons, il est temps maintenant d'en finir avec l'affaire du 28 septembre.Cela a trop duré. Toumba doit maintenant s'expliquer,donner sa version des faits sur les événements tragiques survenus au stade, mais aussi sur la tentative d'assassinat qu'il a perpetrée contre le président Moussa Dadis Camara", poursuit l'ancien ministre de la communication à la présidence de la république et au ministère de la défense nationale.
" Toumba doit nous dire pourquoi il a voulu tuer le capitaine Dadis. Il doit nous dire comment il gagnait sa vie à Dakar où il avait emménagé dans un appartement luxueux d'un quartier bourgeois de la capitale sénégalaise. Toumba doit s'expliquer sur les événements du stade afin de soulager les survivants et les proches des victimes", plaide Idrissa Chérif qui laisse entendre que le capitaine Moussa Dadis Camara, qu'il a eu au téléphone dans la matinée de mardi, ne souhaite pas pour le moment réagir à l'arrestation de son ancien aide de camp.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER