Qui est véritablement Cellou Dalein Diallo? ( article signé A Diouldé Diallo

Qui est véritablement Cellou Dalein Diallo? ( article signé A Diouldé Diallo
0 commentaires, 9 - 1 - 2017, by admin

Par Amadou Diouldé Diallo, à Oyem ( Gabon )
Au delà du message d'amitié, de fraternité, de solidarité et de paix à l'endroit de ces visiteurs venus lui présenter les voeux du nouvel an, le fait de faire mention de sa prestigieuse descendance, écourtée d'ailleurs, par ce que l'homme n'aime pas y faire allusion, je m'impose l'obligation de le faire à sa place.
Cellou Dalein a bien raison. Cinq de ses grands et arrières grands parents reposent effectivement en Guinée. Je ne vais pas y revenir. Je vais simplement faire le raccordement familial et sociologique pour montrer que celui qui aspire à diriger la Guinée dans son unicité peut se targuer de revendiquer une place de choix et de noblesse du vivier guinéen.
Il s'était arrêté au grand Waliou Thierno Sadou mo Dalein qui eut pour père Mama Ibrahima Bano, le fondateur de Dalein, un des cinq garçons de Mama Aïssata Ngniré, la fille aînée de Thierno Mamadou Cellou dit Karamoko Alpha Mo Labé, fils de Mamadou Saliou, fils de Abou Saliou, fils de Kalidou qui eut pour père Saïkou Alioudiouma Mawdho, fils de Saikou Aldiouma Ibn Ilo fils, de Bodhewal, le troisième fils de Ougbata Ibn Nafiou, l'arabe disciple du calife Oumar et de Madjoumaou, la princesse peule.
A noter que le premier garçon fut baptisé Aribou. Il est l'ancêtre des Bah Ouroubhés. Le second, Wane, est l'ancêtre des Sow Ferobhéss et le quatrième, Daatu, est l'ancêtre des Barry Dayebhés . Voilà qui est clair et précis . Alors j'attends les griots. Surtout ceux du Manding pour nous présenter tout ce qui est présentable s'il ya une attache charnelle et une histoire où puiser pour faire le récit de la généaologie de Alpha Condé. Comme ils l'avaient si magistralement fait pour Sékou Touré, petit fils incontesté de l'Almamy Samory Touré .
Wassalam.
Amadou Diouldé Diallo, journaliste et historien

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER