Salifou Camara alias Super V, l'ennemi public numéro 1 du football guinéen?

Salifou Camara alias Super V, l'ennemi public numéro 1 du football guinéen?
0 commentaires, 9 - 2 - 2017, by admin

Par Mohamed Camara à Conakry
Il n'entend pour rien au monde lâcher prise tant que les Guinéens n'auront pas fait le deuil du football dans notre pays. Le " Gro-To" ( entendez gros tonneau ndlr ) Salifou Camara dit Super V est lâché de toute part. Y compris par le chef de l'Etat, le " professeur" Alpha Condé qui a dit haut et fort observer la neutralité dans la bataille qui fait rage pour la conquête de la présidence de la Fédération Guinéenne de Football dont le congrès électif est prévu à la fin de ce mois.
Esseulé, mal-aimé, largué par tout le monde, le président déchu de la FEGUIFOOT n'en démord pas. Et ne s'avoue pas vaincu non plus. Ce redoutable délinquant à col blanc ferait l'impossible dans le cynique objectif de sombrer avec le football guinéen, dans l'espoir d'entraîner dans sa chute libre sans vitesse initiale, dans la poubelle de l'histoire, le football tant aimé des compatriotes. Chez lui, le cynisme l'emporte sur l'égoïsme et le manque de patriotisme.
En guise de baroud d'honneur ou de déshonneur, c'est selon, le guignard Salifou Camara alias Super V serait en train de mettre en branle ses réseaux néfastes, diaboliques et machiavéliques en vue de faire suspendre la Guinée des Instances internationales du football. Chez lui, soit ça passe. Soit ça casse. Au lendemain de son inévitable déconfiture dans la bataille pour briguer la présidence de la FEGUIFOOT, Salifou Camara rêverait de voir la Guinée suspendue encore par la FIFA et la CAF. Un projet chimérique propre aux apatrides... Et aux " traîtres".
" Faussaire" devant l'éternel qui refuse de se repentir, Salifou Camara est considéré par de nombreux Guinéens comme étant l'un des principaux artisans de la descente sans fin aux enfers de la géhenne du football en Guinée.
L'homme aux mains sales, aux innombrables casseroles sales, éclaboussé par des affaires de corruption aussi scandaleuses les unes que les autres, a été élu par deux fois à la tête de la FEGUIFOOT. Pour un bilan catastrophique et honteux.
Pour rappel, c'est sous les deux mandats de l'incorrigible Salifou Camara que le football guinéen a connu les pires difficultés et les pires humiliations de son histoire. Mais, lui, il s'en fout éperdument, s'en moque royalement et n'a que mépris pour les amoureux du cuir rond. Comme pour narguer davantage les Guinéens, Super V n'exclut pas d'avoir recours aux méthodes les plus cyniques, les plus déloyales pour nuire encore et toujours au football guinéen qui ne cesse de battre de l'aile.
Chez lui, c'est l'argent ou rien. Et la FEGUIFOOT et ses colossales subventions, sa vache laitière, sa fameuse poule aux œufs d'or. D'ailleurs, selon des indiscrétions recueillies dans son propre entourage, Salifou Camara aurait largement et démésurément profité de sa gestion opaque du budget de la FEGUIFOOT pour s'offrir des pavillons au Canada, en Suisse et en France. Il aurait des biens immobiliers et des comptes bancaires ultra-argentés dans de nombreux pays alors que personne ne connait la nature de son business, ses activités, ses employés. ET encore moins son bureau à Conakry.
Il est temps, grand temps que tous les compatriotes épris de justice, de transparence, soucieux de l'avenir du football guinéen, fassent un sursaut de patriotisme, se lèvent comme un seul homme, vent debout, pour mettre définitivement Salifou Camara alias Super V hors d'état de nuire. Trop c'est trop. Faute de quoi, sa capacité de nuisance pourrait être fatale aux restes du sports roi au pays du légendaire Hafia 77. Car, le président déchu de la FEGUIFOOT tiendrait à tout prix à assouvir ses ambitions personnelles aux dépens du football de notre pays qu'il a tant nui et détruit. Sans le moindre état d'âme.
Nous y reviendrons !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER