Education en danger: va-t-on tromper indéfiniment Alpha Condé?

Education en danger: va-t-on tromper indéfiniment Alpha Condé?
0 commentaires, 31 - 3 - 2017, by admin

Par Ibrahima Diallo, à Conakry
Les recommandations issues des travaux de réflexion sur le système éducatif Guinéen n'ont pas encore rendu leur verdict. Selon le rapport dont certains se sont procurés la copie,il ressort que l'état voudrait s'octroyer les domaines de l'éducation et de la médecine en clair nationalisé ces secteurs peut-on lire dans ce rapport.
Le gouvernement approuvera-t-il la sincérité de ce travail?C'est là la grande question?contre toute attente hier jeudi 30Mars 2017 le chef de l'état aurait donné des instructions aux ministres en charge du secteur de l'éducation de l'application des travaux issues de ces journées de réflexion.
La mise à mort programmé des institutions d'enseignements et de formation privé sont les signes annonciateurs de la volonté de l'état de faire main basse sur les secteurs de formation de l'enseignement et de la médecine. Ce qui du reste est incompréhensible si cela arrivait c'est une partie du soutien de la formation des cadres dans le pays qui ressentira le handicap.
En attendant que le gouvernement s'étant saisi du rapport il serait intéressant d'attirer l'attention des décideurs sur les multiples effets nocifs que l'adoption de ces mesures pourrait entraîner.
La restructuration s'impose elle même fondamental mais en associant l'ensemble des acteurs du secteur. Chacun viendra dans ces conditions défendre la méthode qu'il envisage pour le renouveau de l'enseignement dans notre pays. En s'entourant de toutes les garanties que la dégradation du système de formation pendant la dernière décennie à fait du programme adopté un enseignant au rabais.
C'est tout cela qui provoque la carence général des produits issus de nos différents écoles.
En considérant que la nation ne vaut que ce que vaut son école,donc des ressources humaines,il est grand temps que tous le monde s'élève afin qu'on développe un plan de formation dans les sciences et les arts qui feront de notre école,une école universelle comme le voulait le President Alpha condé en mettant en place la commission de réflexion sur le système éducatif guinéen. Maintenant avec ce rapport débattu en conseil des ministres non encore officiel déposé au gouvernement,on se demande qui est entrain de tromper Alpha condé.
Les auteurs du rapport tous membres de la commission ou les experts de l'enseignement privé qui pour la privatisation totale mais dans un cadre strict de l'excellence dans toutes les filières pour remettre l'école guinéenne pour remettre l'élite guinéenne au diapason mondial afin que notre enseignement universitaire soit égal à la formation commune dans tous les pays du monde.
Souhaitant que le chef de l'état lise ce rapport et en tire sa part de vérité avant son application car lui seul détient la clef de la décision finale pour la survie de l'enseignement en voie de décadence que personne ne cautionnera,en attendant le jugement de l'histoire que les générations futures condamnerons de toutes leurs forces car l'ignorance n'aura pas été combattu à temps,pour nous faire éviter un perpétuel recommencement.
Ibrahima Diallo
DG Radio liberté Fm

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER