Bobody de Kaloum, un danger pour Alpha Condé?

Bobody de Kaloum, un danger pour Alpha Condé?
0 commentaires, 6 - 4 - 2017, by admin

Par Jeanne Fofana à Conakry

Il érige des portraits partout à Kaloum. Au niveau du Palais du peuple, on l’aperçoit avec Alpha Condé, Kassory et les autres. Plus loin, sur le Boulevard Diallo Tely et l’Avenue de la République, il est encore là. Avec des emphases : le sheriff de Kaloum, le donateur de Kaloum, etc. Certains pensaient que c’est lui le Maire de la presqu’île administrative. D’autres le voyaient comme un candidat pour la présidence de la FEGUIFOOT. Il n’en est rien.

Mais, Aboubacar ‘’Bobody’’ Camara citoyen de Boulbinet – c’est de lui qu’il s’agit- n’en fait pas dans la dentelle. Des portraits en grandeur nature font de lui, un digne héritier de la Commune de Kaloum. Qui a dit qu’en politique, il ne s’agit pas de nuancer mais d’opposer sa démagogie à un autre dans l’espoir que de ce choc jaillissent quelques étincelles ! Eh bien, ce Bobody-là s’en sort bien. Avec une formation académique très sommaire, ce pêcheur qui fait fortune avec des dizaines de bateaux est à la tête d’une société guinéenne.

Il gagne aussi sa réputation dans l’immobilier tant à Kaloum qu’en haute banlieue. En placardant ses portraits dans Kaloum, il veut bien masquer quelque chose qui pourrait ressembler à des malversations ou à des enrichissements illicites. Machiavel nous l’a déjà enseigné : celui qui trouvera toujours quelqu’un qui se laissera tromper.

Seule évidence que doit bien comprendre Alpha Condé, « le triomphe des démagogies est passager, mais les ruines sont éternelles.» Bobody c’est aussi cet adepte des sacrifices ubuesques, inédits et singuliers. A domicile, des bêtes sont inhumées vivantes, du sang éparpillé d’autres bêtes fait le reste. Souvent à l’écart des yeux indiscrets. Son cas est à élucider !

In kababachir.com, partenaire de nouvelledeguinee.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER